10 choses à faire pour être un vrai Texan

Quand vous habitez au Texas, vous vivez dans la « National Republic of Texas ». Les Texans, qui font parfois référence aux Etats-Unis comme à un pays étranger, sont fiers de leur histoire et de leur culture. Comme le chante Gary P. Nunn, “Well it’s not just a state, it’s a whole state of mind…” Pour vous aider à vous fondre dans le Lone Star State, on a dressé une liste des dix choses à faire qui feront de vous un vrai Texan.

Visiter Fort Alamo

Pour bien comprendre le Texas, il faut connaître son Histoire. Pour commencer, pas de meilleur endroit que Fort Alamo. La bataille (massacre) des 187 Texans clamant « la liberté ou la mort » contre 6.500 Mexicains est un véritable mythe fondateur de l’Etat et a intégré depuis longtemps la culture générale (tout le monde connait Davy Crocket). La visite de la mission, qui retrace l’histoire de la bataille, vous permettra de comprendre comment et pourquoi le Texas est américain et non mexicain, quels sont ces « Come and take it » que vous voyez partout, et comment et pourquoi les villes d’Austin et Houston s’appellent ainsi. Surtout, cela vous permettra de comprendre d’où vient l’esprit foncièrement indépendant des Texans.

Visiter le Capitol

Bâti entre 1882 et 1888, le Capitol d’Austin est le plus grand des Etats-Unis devant celui de Washington (everything is bigger in Texas), et, après Fort Alamo, le bâtiment le plus connu du Texas. Outre son intérêt architectural (granite rose, sa rotonde…), le visiter c’est aller un peu plus loin dans la connaissance de l’Histoire de l’Etat (en particulier pourquoi il y a 6 drapeaux du Texas) et de son fonctionnement gouvernemental.

Aller au Rodéo

Impossible de vivre au Texas et de ne pas aller assister à un rodéo. Surtout si vous avez des enfants. Les cowboys, le bétail, les chapeaux, les lassos, la musique, les pom-pom girls… tout le folklore texan traditionnel y est présent. Ceux de Fort Worth, de Houston (le plus gros) ou alors celui de San Antonio sont parmi les plus courus.

Connaître son barbecue

Les Texans et leur barbecue… Ils pourraient en parler pendant des heures. Et des heures, c’est justement le temps que prend la cuisson des ribs, briskets ou autres saucisses. Jusqu’à 15 heures parfois pour une cuisson lente par le « fumage » de la viande afin qu’elle devienne le plus tendre possible. Autant dire qu’on est loin des merguez sur le grill…. L’art du barbecue est célébré chaque année à Austin lors du Texas Monthly BBQ Fest

Danser le Two step

Au Texas, on écoute de la country music mais on la danse aussi. Elle s’appelle le Two-step et elle se danse à deux sur un rythme ternaire qui peut faire un peu penser à celui d’une valse. Mais en différent…  avec deux pas dans un sens et le troisième dans l’autre. Bref, allez dans les dance halls ou dans les honky tonks et jetez-vous à l’eau. Les locaux sont très accueillants (voir plus bas) et seront ravis de vous montrer.

Aimer la route

Le Texas est grand, ça tout le monde le sait. II faut des heures pour se rendre n’importe où tant les distances sont grandes. D’ailleurs, les vrais Texans les mesurent en heures et non en miles. Même s’il est difficile d’en explorer tous les recoins, il faut traverser ces paysages gigantesques pendant des heures, admirer les couchers de soleil multicolores ou camper sous un immense ciel étoilé pour appréhender sa taille et sa diversité. Car c’est aussi cela qui fait son caractère unique et grandiose et pourquoi les Texans en sont si fiers.

Parler espagnol

Au Texas, près de 40% de la population est latino et tous, loin s’en faut, ne parlent pas anglais. Une excellente opportunité pour vous (re)mettre à l’espagnol si vous souhaitez vous ouvrir à une autre facette du Texas (et pas seulement le Cinco de Mayo) ou si vous ne voulez pas passer pour un gringo.

Avoir le sens de l’hospitalité

Quelles que soient leurs opinions politiques ou religieuses, les Texans sont polis et respectueux (yes sir, yes ma’am), accueillants, chaleureux et seront toujours prêts à vous aider. Leur hospitalité n’est pas une légende. Elle fait partie de leur culture et de leur éducation et ils en sont fiers. Voilà une excellente habitude à leur emprunter…

Aimer la cuisine pimentée

Au Texas, la cuisine est bonne et variée mais, influence mexicaine oblige, elle est souvent pimentée. Voire très pimentée… Pas le choix, il va falloir vous habituer (un jalapeno à la fois) si vous voulez vous insérer dans la vie culinaire locale. Rendez-vous au rayon sauce piquante de votre supermarché pour un choix XXL

Savoir manger un taco proprement

Du petit déjeuner au diner, le taco est un des plats les plus consommés et appréciés au Texas. Avec le barbecue, c’est un des symboles gastronomiques de l’Etat. Mais attention! Il n’est pas simple à déguster et rien ne dit plus “touriste” que celui qui ne sait pas s’y prendre pour le manger proprement. Vous voilà prévenu…

Dire y’all

Les Texans ne parlent pas exactement anglais comme votre prof de 5e… En plus de leur humour, ils ont beaucoup d’expressions à eux, à commencer par le symptomatique y’all, contraction de “you + all”, qui est un véritable signe d’appartenance ici. Alors oubliez les you guys, et autres all of you et commencez à manier ses différentes variantes (y’all’s, y’all’ll…)

En plus :

-Aller à la State Fair.

-Assister à un match de football (américain) universitaire ou d’un lycée (le vendredi soir)

-Fêter les bluebonnets

-Assister au piquenique de Willie Nelson le 4 juillet

-Connaître le menu de Whataburger