Pourquoi l’âge légal pour boire de l’alcool aux US est-il de 21 ans ?

Je sais, c’est stupide car les cigarettes sont autorisées à un plus jeune âge“. Même pour un Américain, il est difficile d’expliquer à un étranger pourquoi l’âge légal pour consommer de l’alcool aux Etats-Unis est de 21 ans.  “Le pays considère qu’avant cet âge, on ne peut pas prendre ce genre de décision sagement“, raconte John Bandman, spécialiste américain du vin, membre de la Sommelier Society of America.

A ce jour, les Etats-Unis font partie des pays dont l’âge légal pour acheter et consommer de l’alcool en public est le plus élevé (il est de 18 ans en France). Cette disposition remonte au vote du National Minimum Drinking Age Act de 1984, qui règlemente l’âge d’achat et de consommation d’alcool en public. Auparavant, l’âge légal était de 18, 19 ou 20 ans dans la plupart des Etats, mais face à l’importance du nombre d’accidents de la route notamment, les parlementaires ont décidé de sévir en plaçant l’âge légal a 21 ans, âge de majorité dans la plupart des Etats jusque dans les années 70. A l’époque, l’alcool était responsable de 60% des accidents, et deux-tiers des morts en voiture pour cause d’alcool étaient des individus âgés de 16-20 ans.

Suite à l’adoption de la loi, chaque Etat a dû voter la hausse de l’âge minimum à 21 ans. Les résultats ont été impressionnants: le nombre de morts de 16-20 ans sur les routes a chuté de moitié, selon le Departement américain de la Santé.

Aujourd’hui, certains Etats se montrent plus “flexibles”, autorisant la consommation d’alcool en privé sous la supervision d’un parent ou dans le cadre d’une cérémonie religieuse par exemple (Californie).

En outre, des voix s’élèvent pour remettre en cause ce minimum légal de 21 ans.  Selon une étude de 2010 sur les addictions, 26,3% des Américains entre 12 et 20 ans disent avoir bu de l’alcool dans le mois. Dix-sept pourcent de jeunes de la tranche d’âge se disent “binge drinkers” (consommateurs express d’alcool) et 5,1% se considèrent comme des consommateurs importants (au moins cinq boissons au cours d’un même évènement). “Le problème aujourd’hui est la consommation d’alcool sans limite, motivée par des objectifs de performance, dans des endroits clandestins où faire respecter la loi est devenu difficile, écrit John McCardell, ancien président de l’Université Middlebury dans une tribune sur CNN. Il est le fondateur d’une association, Choose Responsibility, qui milite pour un changement de l’âge légal. « La consommation d’alcool chez les jeunes adultes ne prend plus place dans les lieux publics ou en présence d’un autre adulte qui pourrait leur enseigner un comportement responsable ».