5 plans anti-touristiques à LA pour surprendre vos visiteurs

Paramount Ranch

Vous trouvez que le Hollywood Walk of Fame est une rue surcotée ? Nous aussi. French Morning vous livre ses cinq plans anti-touristiques pour marquer les esprits de vos proches qui débarquent pour les vacances.

5. Une randonnée : Paramount Ranch
paramount ranch
Rares sont les Angelinos à y avoir mis le pied. Et pourtant, ce coin de Malibu vaut le détour. Situé à Agoura Hills, le Paramount Ranch (décor de cinéma) a accueilli nombre de tournages, de “Docteur Quinn femme médecin” au plus récent “Westworld”. Peuplée d’une église, d’un saloon et autres bicoques, cette fausse ville de cow-boy vous replonge dans quelques grandes séries. Pour profiter du déplacement, vous pourrez emprunter l’un des nombreux sentiers qui traversent les lieux, comme la boucle de 0,75 mile en direction de Mulholland Highway qui rejoint le Western Town Overlook Trail, offrant un point de vue sur la ville. Parc gratuit. Cornell Road & Paramount Ranch Drive, Agoura Hills.

4. Un musée : le Jurassic Technology Museum
jurassic technology
Ne cherchez pas le Jurassic Technology Museum dans les guides, qui vous recommandent toujours The Broad, le LACMA ou le Getty. A Culver City, ce cabinet de curiosités entre l’art et la science a été fondé dans les années 80. Dans ce labyrinthe à la lumière tamisée, on découvre un objet qui évoque notamment le rôle joué par les œufs de fourmis dans la guérison de «l’amour», quand un autre livre un remède contre l’énurésie nocturne (le pipi au lit). Indice: il faut ingurgiter une souris morte sur un toast. À l’étage, vous serez étonné par les portraits des chiens spatiaux soviétiques. Vous pourrez vous remettre de vos émotions dans le salon de thé où l’on croise souvent le maître des lieux, David Wilson. Ce musée risque de déconcerter vos visiteurs. Museum of Jurassic Technology, 9341 Venice Blvd, Culver City. Prix: de 5 à 8 dollars.

3. Un marché : the Great Rock and Roll Flea Market
rock roll flea market
Los Angeles n’est pas célèbre que pour ses étoiles, mais aussi pour ses marchés. Les blogueuses n’auront que le Melrose Trading Post ou le Rosebowl Flea Market à la bouche. Mais un autre recèle de vrais trésors pour les amoureux de rock’n roll : The Great Rock and Roll Flea Market, qui a lieu le premier dimanche de chaque mois, de 11am à 4pm. A l’intérieur de cette salle de concert, vous pourrez chiner des vinyles rares, des guitares, des goodies et tee-shirts à l’effigie de vos groupes préférés, ou encore des affiches de concerts mémorables. Le tout en sirotant un cocktail. Et pour être dans l’ambiance, des groupes jouent pendant que vous faites votre marché 100% rock’n’roll.  The Great Rock and Roll Flea Market au Regent theater, 448 S Main St. à Los Angeles.

2. Un monument : les Watts Towers
watts tower
Le quartier de Watts n’est pas vraiment touristique : il fut le théâtre d’importantes émeutes raciales en 1965 et plus récemment en 1992. Et pourtant, il cache une merveille architecturale. D’une hauteur de près de 30 mètres, les Watts Towers illustrent la vision de Sabato Rodia, un immigrant italien qui a travaillé seul presque tous les jours pendant 34 ans pour construire ce monument. Composées de coquillages, de tuiles, de bouteilles de soda et d’éclats de poterie, ces dix-sept sculptures rappellent Barcelone et l’art de Gaudi. Un témoignage de l’art populaire local. Mais dépêchez-vous, ce monument historique national (depuis 1990) fait partie des œuvres les plus “menacées” de délabrement (faute de budget et de tourisme suffisant), selon la Cultural Landscape Foundation. Watts Tower, 1727 E 107th St, Los Angeles. Ouvert du mercredi au dimanche inclus de 10 am à 4 pm. Visites guidées possibles.

1. Une soirée : Magic Castle
magic castle
Vous en avez peut-être déjà entendu parler. Entrer au Magic Castle n’est pas aisé : il faut être invité par un membre de l’Académie des Arts Magiques (mais tout le monde connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un qui peut vous donner des invitations). Ou vous pouvez toujours envoyer (voire bombarder) des e-mails aux magiciens en résidence (et cela fonctionne). Ce club privé, dans lequel on pénètre via une porte secrète derrière une bibliothèque, va vous transporter dans un univers de privilégiés. Dans ce château, situé sur Hollywood, vous devrez vous vêtir comme pour un gala, ainsi qu’avaler un dîner (cher et peu copieux) pour accéder au spectacle principal. Mais durant la soirée, vous pourrez vous promener dans les recoins du château, d’un spectacle de magie à l’autre. Magic Castle, 7001 Franklin Ave, Los Angeles. Droit d’entrée à 20 dollars (sans compter la nourriture, ni le valet).