À Carthage Must Be Destroyed, on mange et on ne prend pas de photos

Pathport est un collectif d’instagrammeurs proposant des carnets de voyage dans le monde entier. Dans “Instagramme-moi New York”, ils partagent leurs bons plans sur notre compte instagram @french.morning

Carthage Must Be Destroyed (222 Bogart St, Brooklyn)

Repéré par Davina Tan du collectif Pathport

Situé dans un entrepôt à l’est du très branché Williamsburg à Brooklyn, ce restaurant est un véritable paradoxe. La vaisselle et les murs couleur “rose millennial”, les grandes tables en bois, l’ambiance industrielle baignée de lumière, les toasts à l’avocat au menu…

Carthage Must Be Destroyed est un pur produit instagramable. Et pourtant, les photos y sont strictement interdites. Du moins, les prises de photos jugées “excessives” des cuisines et de l’intérieur du restaurant – on est tout de même autorisé à prendre son assiette, considérée comme un “espace personnel”.

Cette règle plus ou moins respectée (pour preuve: les nombreux clichés du restaurant sur Instagram) divise: elle agace les influenceurs mais ravit une autre clientèle, fatiguée des photo-shoots d’instagrameurs dans les cafés à la mode. Ouvert par un couple d’Australiens, la nourriture est saine, bonne et bio. Ouvert tous les jours de 9am à 4pm, on y va pour le petit-déjeuner ou le déjeuner. En fin d’après-midi, on peut même y prendre des cours de yoga par “Like a prayer yoga”.

Le must-have: “summer on a toast”