À la découverte du Los Angeles gourmand de Victoire Loup

En savoir plus

Le blog In the Loup

Le répertoire de Victoire Loup, une Parisienne de 27 ans, est plein à craquer des numéros privés de chefs-cuisiniers de Los Angeles. Cette amoureuse de cuisine orientale copine avec le célèbre Ludo Lefebvre, avec qui elle a récemment tourné une publicité, ou Gordon Ramsay (elle a été jury dans sa future émission “24 Hours To Hell & Back”).

Cette ancienne du Fooding, bible des amoureux de nourriture, est derrière le blog In the Loup, dans lequel elle explore le Los Angeles gourmand. Elle a déjà testé deux cent adresses et entend bien continuer sur son rythme de croisière. Pour satisfaire la curiosité de ses lecteurs, elle peut enchaîner deux déjeuners ou dîners. « Ca peut être vraiment intense, surtout que j’arrive pas à manger que la moitié de l’assiette. »

C’est son nez aiguisé qui a permis à cette “foodista” d’asseoir sa crédibilité. Rien de plus logique pour cette fille de parfumeurs de Grasse. Après des études en marketing et communication, elle rejoint Le Fooding comme stagiaire, avant de devenir la responsable en communication du média. En août 2015, elle change de cap et part s’installer avec son ami à Los Angeles, où les débuts sont difficiles. « J’avais perdu tous mes repères. A Paris, on se balade et on trouve des petits endroits. Ici, il faut rechercher, prendre la voiture, tout se prévoit ».

Le lancement de son blog va radicalement changer ce postulat. « Il m’a mis le pied à l’étrier pour apprivoiser la ville, rencontrer le monde de la cuisine », se remémore Victoire Loup, qui a continué à travailler pour Le Fooding à distance jusqu’à fin 2016.

Sur son site, qui répertorie ses meilleures adresses (articles en anglais et français), elle se pose une question : « est-ce que ça vaut le coup que je fasse 45 minutes de voiture pour aller à un restaurant ? » « J’ai une règle : je ne fais que des critiques positives. Je respecte trop le métier des chefs, je ne veux pas les descendre.» A Los Angeles, elle découvre une diversité gastronomique qui n’est pas pour lui déplaire. « J’adore la pluralité ethnique. On peut aussi bien aller manger des mets traditionnels à Little Ethiopia que chinois à Orange County. Beaucoup de monde parle de ce qui ouvre, mais pas de ce qui existe ».

Son flair culinaire a été repéré par la plateforme de locations Airbnb, qui cherchait des ambassadeurs locaux pour proposer des « expériences » (« trips »). La jeune femme aux 20.000 followers sur Instagram ne s’arrête pas là. En plus de ses activités gourmandes, elle a été démarchée pour lancer une société de conseil pour les restaurants (du même nom que son blog). Elle planche aussi sur un projet de livre de portraits de chefs internationaux qui tentent d’améliorer le monde par la nourriture.
 

En savoir plus

Le blog In the Loup