L’Appartement Store pousse les murs et devient HOEM à Miami

HOEM
Emmanuelle Bernard, fondatrice du concept-store l'Appartement Store qui devient désormais HOEM

Infos pratiques

HOEM
3930 NE 2nd Ave, Miami
Site ici

Installé depuis plus de deux ans à Wynwood, en plein coeur du quartier du street art de Miami, l’Appartement Store fait ses cartons et déménage à Design District pour un espace plus grand. Fondé en 2016 par la Française Emmanuelle Bernard, le concept-store adopte par la même occasion une nouvelle identité et devient HOEM. 

« Tout comme un adolescent qui prend son envol en devenant un adulte, l’appartement a bien grandi et s’apparente désormais à une maison, sourit Emmanuelle Bernard. Ainsi, avec ce nouveau nom, qui est court et ludique, nous nous amusons avec les lettres du mot “maison” en anglais en les plaçant différemment pour indiquer qu’une habitation peut être elle aussi différente et unique ».

Le nom change, l’emplacement également, mais le concept reste le même. Au sein de HOEM, Emmanuelle Bernard met à l’honneur du mobilier de designers européens – et notamment français – ainsi que différents accessoires permettant de donner vie à son intérieur. « Ce sont des pièces fortes qui, pour certaines, font partie des collections de musées et qui permettent de modifier considérablement l’ambiance d’un espace de vie sans pour autant changer tout le mobilier », souligne la Française qui a su recréer, sur plus de 460 mètres carrés, l’univers d’une véritable maison. « C’est ce qui nous différencie des magasins de meubles traditionnels où l’atmosphère est parfois stérile. Ici, les clients ont l’impression d’être déjà chez eux car toutes les pièces sont mises en scène afin qu’ils puissent facilement se projeter ».

Avant de se lancer dans cette aventure américaine, Emmanuelle Bernard, architecte d’intérieur de formation et férue de septième art, a notamment travaillé en tant que décoratrice sur différents plateaux de tournage, dont ceux du réalisateur français Pierre Jolivet. « La décoration d’intérieur fonctionne de la même manière que les décors au cinéma, précise-t-elle. Tous deux permettent de retranscrire l’histoire d’une personne tout en reflétant sa personnalité ».

Aujourd’hui, Emmanuel Bernard ne s’attache plus à l’histoire d’un acteur de cinéma mais à celle de ses clients. Elle souhaite par ailleurs jouer un rôle de passerelle entre la France et les États-Unis pour la vingtaine de designers qu’elle héberge dans son concept-store. « Une nouvelle vague de créateurs déferle actuellement en Europe mais ces designers sont malheureusement encore très peu connus sur le territoire américain, raconte-t-elle. Il est donc important pour moi de montrer qu’il y a aussi une personnalité derrière chaque pièce que je propose en expliquant la volonté du créateur ainsi que son histoire ».

Infos pratiques

HOEM
3930 NE 2nd Ave, Miami
Site ici