Bar Blanc

Comme son nom l’indique, Bar Blanc est d’une blancheur monomaniaque : murs blancs, banquettes blanches, bar en marbre…blanc. Niché dans le West Village, l’endroit n’a rien d’une clinique: les fondateurs ont voulu créer une ambiance relax et chaleureuse, «de la haute cuisine (ndrl : l’héritage de David Bouley), sans nappe sur les tables, ni cravate sur les chemises».

Le chef César Ramirez concocte une cuisine «française créative». Au menu : salade de lapin grillé et ris de veau (non “sweetbread” ne signifie pas “pain sucré” mais bien “ris de veau”), ricotta fraîche ($16) ou encore confit de porc, girolles et choux de Bruxelles, dans un jus à l’anis, cannelle et orange ($32). En dessert, un soufflé de citron meyer, avec une marmelade de myrtille et une glace au fromage de chèvre ($12).

Quelques influences japonaises dans le menu comme dans le sashimi de thon mariné aux champignons, oignons noirs miso, plante bardane croustillante et sauce à la truffe noire ($18). Des teintes italiennes également, avec les lasagnes à l’épaule d’agneau braisé ($28).

Mais toutes les techniques de cuisson, très lentes, comme le braisage ou les rôtisseries, sont françaises, explique Didier Palange. Avec la musique lounge de Stéphane Pompougnac, le Dj de l’hôtel Costes en fond: aucun doute Bar Blanc est bien français. Avec une capacité de 65 couverts et environ 15 employés, le trio espère réaliser un chiffre d’affaires de 3 millions de dollars pour la première année. Un bel envol pour les trois amis…

Une dernière question nous brûle les lèvres: le blanc, n’est-ce pas trop salissant ? «J’y ai beaucoup réfléchi», dit gravement Didier Palange. «Mais les banquettes sont en vinyl et les tables en corian, des matières magiques qui ne se salissent pas. Nous avons renversé une bouteille de vin rouge sur la banquette la veille de l’ouverture et il n’y a aucune tâche», lance-t-il avec satisfaction. Enfin, il dévoile son ultime secret: une lumière bien tamisée…

Le mentor David Bouley n’est pas encore passé au restaurant. «Il est très occupé», dit Didier Palange. «Mais il est cordialement invité», ajoute-t-il.

Bar Blanc, 142 West. 10th St. 212-255-2330

Ouvert du mardi au dimanche, 17h30 à 23h.
Bientôt, ouverture au brunch.
Le restaurant sera ouvert le 31 Décembre, avec un menu réveillon.