Bastille Day: plus de 5.000 personnes fêtent le 14 juillet sur Embarcadero Plaza

Les supporters des Bleus se sont retrouvés sur Embarcadero Plaza

L’édition 2018 de Bastille Day a fait le plein, ce samedi 14 juillet: la longue file d’attente devant Brittany Crepes et la charcuterie Goudy’s en témoignait, certains n’hésitant pas à faire la queue pendant plus d’une heure pour une galette complète.

D’autres, comme Vakery, une nouvelle boulangerie vegan, ou Mademoiselle Colette, une pâtisserie de Menlo Park, étaient “sold out” peu après midi, et plus de 2.000 huîtres ont été dégustées.

Pour Georges Vieux, président du Comité Officiel des Associations françaises de la Baie de San Francisco, organisateur de cet événement, le succès de cette année tient à la mobilisation de plus de 50 bénévoles: “Les derniers détails ont été réglés in extremis grâce à eux. La mise en place demande une bonne coordination de toutes les bonnes volontés, et tout le monde a travaillé d’arrache-pied.” L’effet Coupe du Monde a aussi joué. Nombreux étaient les badauds arborant les couleurs de l’Equipe de France.

Les différents stands ont attiré de nombreux curieux, francophones ou francophiles, soucieux d’en apprendre plus sur les organisations françaises de la Bay Area comme SFBA, ou les alliances françaises, les écoles, comme 42 Silicon Valley. Ils ont aussi pu rêver d’horizons lointains grâce aux voyagistes Calparrio ou la compagnie aérienne French Bee, et bien sûr de faire quelques emplettes chez Mini-Chic, Fillgood, Ricochet, Autour de la table ou Atelier Prélude.

Les nostalgiques et amateurs de vieilles voitures ont été comblés par l’exposition de vieilles Citroën. Sur les terrains de pétanque, la compétition s’est prolongée jusqu’aux derniers rayons du soleil, tandis que Rue 66 et Virginie Marine ont assuré l’ambiance musicale.

Fort de ce succès populaire, Georges Vieux rêve déjà de la prochaine édition: “D’ici quelques années, nous aimerions être au niveau de St Patrick’s Day ou de Columbus Day, qui rassemblent toujours les foules à San Francisco.” C’est en bonne voie…