Blogeuse échange livres

A défaut de fouiller les étalages de livres sur les quais de Seine vous trouverez peut-être le roman français que vous recherchez sur le blog Des bouquinistes à New York.

Le principe est simple. Vous pouvez lire en ligne la description de plusieurs livres et si l’un d’eux vous intéresse il vous suffit d’envoyer un message pour le recevoir gratuitement. A l’inverse, ceux qui sont prêts à faire don de livres sont invités à se signaler pour qu’une annonce soit postée.


Maryline Panis a lancé son blog le mois dernier déçue de ne pas trouver les œuvres qu’elle recherchait en bibliothèques ou sur les rayons des librairies. « C’est très difficile de trouver des livres d’auteurs contemporains à New York » explique-t-elle. Jusque à aujourd’hui la biologiste new-yorkaise a commandé sur Amazon Canada, mais la facture est bien souvent salée.

Lorsqu’elle a découvert le blog d’échange de livres Bookmates, Maryline Panis a donc immédiatement contacté son auteur pour lui demander des conseils et reprendre son principe.

Bookmates n’a duré que 6 mois environ, victime de son succès. Joëlle, son administratrice n’avait plus le temps de gérer tous les dons de livres qu’on lui signalait.

Cela ne dissuade en rien Marylin Panis qui n’en n’est qu’à ses débuts. Personne n’a encore acquis d’ouvrage grâce à “Des bouquinistes à New York”. «Cela commence très doucement » explique-t-elle, ajoutant qu’elle était prête à faire évoluer le fonctionnement du blog si le besoin s’en fait sentir.

D’après la “cyber-bouquiniste” il n’y avait pas vraiment d’abus sur Bookmates « Les gens qui donnaient un livre réussissaient à récupérer d’autres livres ». Elle reconnaît toutefois qu’il peut être difficile de se séparer de ses livres gratuitement. “J’ai quelques livres à la maison, mais j’ai vraiment un peu de mal à les donner”.

Maryline Panis envisage donc de proposer aussi des prêts, ce qui pourrait en plus favoriser les rencontres entre lecteurs. Bien plus qu’un livre en somme.