Burkini et travail dominical

Le Burkini, maillot de bain version islamique, n’est pas le bienvenu dans la piscine d’Emerainville. L’Associated Press expose brièvement les faits du dernier incident qui soulève un débat plus que récurent en France. Carole, une musulmane de 35 ans s’est vue refuser l’accès d’une piscine, à cause de sa tenue de bain. L’affaire intéresse la presse américaine, notamment le Los Angeles Times. La journaliste Devorah Lauter donne la parole à des musulmanes qui crient à la discrimination. En face, les autorités évoquent des questions d’hygiène. La journaliste explique que deux valeurs fondamentales s’affrontent derrière l’interdiction du Burkini : libertés religieuses contre laïcité. Reprenant les propos de Nicolas Sarkozy et du parlementaire André Gérin, elle montre que c’est notamment la peur du communautarisme et de l’intégrisme religieux qui crispe ainsi une partie des Français.

La justice iranienne a finalement accepté de libérer Clotilde Reiss sous caution. Cette universitaire française de 24 ans, ainsi qu’une employée de l’Ambassade de France sont accusées d’avoir participé aux soulèvements suscités par la réélection du Président Mahmoud Ahmadinejad. Selon l’Associated press, cette avancée est le résultat du travail acharné des autorités françaises. De son côté, CNN ne manque pas de souligner qu’en dépit de cette libération, le retour de Clotilde en France, n’est pas encore d’actualité puisqu’elle doit attendre le dénouement du procès. CNN donne le point de vue de la presse iranienne selon laquelle, l’universitaire, qui a envoyé à ses amis des photos prises durant les manifestations, se serait excusée auprès de la cour. Elle aurait également reconnu qu’elle n’aurait pas du prendre part aux manifestations post-électorales.
Dans un article parut dans le Los Angeles Times, Borzou Daragahi, rend compte de la réaction du président iranien. Mahmoud Ahmadinejad estime que l’Occident fait preuve de faiblesse en s’immisçant de la sorte dans les affaires internes du pays.

Les économies françaises et allemandes sortent doucement la tête de l’eau. Les chiffres de la croissance et du PIB s’améliorent. Voice of America cite certains analystes qui estimant que ce sursaut est la preuve que le pire de la récession est probablement passé. L’article de Bloomberg.com appelle à la prudence en donnant la parole à David Oxley. Cet économiste basé à Londres explique qu’il est encore trop tôt pour se réjouir puisque pour le moment il n’est pas possible de parler de reprise durable. L’embellie semble bénéficier aux autres pays de la zone euros qui enregistrent une augmentation de 0.1% de la production de biens et services. Cet article permet notamment de mieux comprendre l’interaction économique entre la France et l’Allemagne et les pays de l’Europe de l’Est.

L’ouverture des commerces le dimanche, pourrait également avoir des effets bénéfiques sur l’économie de la France. C’est probablement ce que pensent les défenseurs de la loi votée en juillet dernier à l’initiative du député UMP Richard Mallié.
Alors qu’un sondage Ipsos a récemment révélé que 59% des Français y sont favorables, un article de l’Associated Press met en évidence le scepticisme qui accompagne la nouvelle loi.
Au-delà de l’ouverture des commerces, ce qui déplait c’est certainement l’idée de devoir travailler le dimanche. La journaliste Emma Vandore, rappelle à juste titre, que c’est sur le slogan « Travailler plus pour gagner plus » que le Président Nicolas Sarkozy s’est fait élire en 2007. Il n’en demeure pas moins que deux valeurs typiquement françaises sont mises à mal par l’idée de généraliser le travail dominical : avoir une qualité de vie et consacrer du temps à sa famille.

Le New York Times présente le nouvel Ambassadeur des USA en France. Après Thomas Jefferson et Benjamin Franklin, Charles Rivkin, âgé de 47 ans, sera le plus jeune ambassadeur à occuper le poste de Paris depuis Douglas Dillon nommé par Eisenhower en 1953.
En plus de parler français couramment, Rivkin connait particulièrement bien l’hexagone pour y avoir étudié, voyagé et travaillé (il a fait un stage à Renault). Selon lui, l’élection de Barak Obama marque “l’avénement d’une relation entre les Etats-Unis et la France “nouvelle et surement historique”.