Canouan, aux Grenadines : le bonheur total !

Lorsque l’avion de la Liat, la compagnie caribéenne qui fait le laitier d’île en île, a survolé Canouan avant d’atterir sur son aéroport de poche, j’ai tout de suite su que c’était gagné et que je tenais là un endroit à recommander vivement.
Alors, si l’envie vous vient d’oublier l’hiver, de vous retrouver sur une île minuscule (5,5 kms de long et 2 kms de large) et de séjourner dans un hôtel-resort de grande qualité, choisissez l’île de Canouan, entre la Barbade et Grenade, descendez au Raffles Canouan et profitez largement des nombreux privilèges que nous allons ici détailler.
Membre de « Leading hotels of the world », le Raffles Canouan appartient au prestigieux groupe singapourien, synonyme de prestations très haut de gamme.
Les 88 chambres et suites sont réparties autour d’un splendide golf 18 trous. La plus petite chambre ne fait pas moins de 52 m2, les suites installées dans les villas possèdent une piscine privée. A chaque chambre ou suite est attribuée une voiture de golf électrique, ce qui permet d’être parfaitement autonome pendant toute la durée du séjour et c’est essentiel car le domaine du resort couvre les deux tiers de l’île, compte pas moins de quatre plages, toutes superbes, et offre de nombreuses possibilités de balades en allant d’un trou à l’autre avec des panoramas de rêve sur le lagon et les autres îles des Grenadines toutes proches.
Pas moins de cinq restaurants proposent une cuisine qui va de la haute gastronomie avec un chef quebequois talentueux, aux spécialités italiennes, asiatiques, au snack au bord de la piscine ou encore aux saveurs caraïbes dégustées les pieds dans le sable, directement sur la plage. Ca aussi c’est un privilège !

Quelques mots à propos de l’Amrita Spa du Raffles Canouan. Que ce soit dans l’un des bungalows construits sur pilotis à fleur de lagon ou dans l’une des cabines de soins aménagées sur la colline, avec vue sur l’océan à 180°, les soins sont prodigués par des asiatiques avec la qualité de la marque la plus répandue et la plus prestigieuse en Asie.
Enfin, outre l’exceptionnel parcours de golf sur lequel nous revenons plus loin, il faut souligner la beauté et la diversité des quatre plages du resort. Autre privilège que celui de pouvoir choisir sa plage et de s’y retrouver seul ou presque. A mon sens, le véritable luxe.

Et les points négatifs me direz-vous, car, comme chacun le sait, la perfection n’existe pas ? Eh bien oui, il y en a deux ou trois mais ils n’enlèvent pratiquement rien à la note de satisfaction globale. A peine si l’on doit souligner un temps d’attente entre les plats un peu long dans deux des cinq restaurants du resort, des tarifs élevés pour le barbecue du samedi soir, ceci étant compensé par la possibilité de choisir une formule pension complète, valable dans tous les restaurants, et enfin, un accueil à l’aéroport de La Barbade très en deçà de la qualité de service assurée dans le resort.
Voilà, c’est tout. Pour le reste, vous l’avez compris, le séjour à Canouan est une addition de privilèges qui font de cette île et de ce resort un véritable must, que l’on soit golfeur ou non.

Comment y aller ?
Vols directs entre New York et La Barbade puis correspondance, soit par avion privé (environ 1000 $ US/personne l’AR), soit par un vol régulier de la Liat, la compagnie régulière, en 50 minutes (environ 300 $US/ personne l’AR).

Quelle formule de séjour ?
La pension complète, proposée à 98 dollars par jour et par personne offre le meilleur rapport prestations/prix, compte tenu que tous les repas sont pris dans le resort.
A partir du 12 avril, les tarifs des chambres sont pratiquement divisés par deux. Ils passent, par exemple, pour une chambre standart, de 850$ à 495$

A faire absolument
– le parcours de golf, bien sûr. Dessiné par Jim Fazio, c’est un splendide 18 trous, par 72, qui longe ou surplombe la mer des Caraïbes. Extraordinaire.
– Un soin dans l’un des bungalows sur pilotis du spa, avec plancher en verre pour voir l’eau et les poissons du lagon.
– Le coucher du soleil depuis le trou n°13 du golf.. Accès en voiture de golf.
– Si vous êtes un peu plus courageux, en fin de journée, marche jusqu’au sommet du Mont Royal, juste au dessus du resort. A l’arrivée, panorama absolument exceptionnel à 360° sur l’île, l’océan Atlantique, la mer des Caraïbes et les îles Moustique et Béquia
– un bain sur la plage de Mahault, la plus sauvage. On y est seul au monde, sans aucune construction visible sur les colinnes qui la bordent.
– un tour de Canouan afin de prendre la mesure de l’île et du cadre de vie des quelques 900 habitants qui peuplent Canouan. Trente minutes suffisent.
– la sortie en catamaran jusqu’aux Tobagos Cays. Une demi-journée géniale pendant laquelle vous pouvez nager avec les tortues de mer et les raies. Snorkling magique.
– Se faire conduire dans la journée à la villa Monte Carlo qui abrite le restaurant La Varenne  et le casino, toujours pour la vue. Y retourner dîner sur la terrasse un soir de pleine lune et prolonger la soirée au casino.

A voir absolument
Justement, les Tobagos Cays, mondialement connus. Tous les marins qui naviguent dans les Caraïbes s’y arrêtent. Certaines scènes de « Pirate des Caraïbes » y furent tournées.
C’est la carte postale absolue, mais ce serait fort dommage de ne pas avoir vu cet endroit des Caraïbes.

Un dernier conseil ?
Déjeuner ou dîner carrément sur la plage, les pieds dans le sable, au Godhl’s Beach Bar & Grill. De surcroît, le tartare de thon y est parfait !