Ces Français qui relèvent le col

Fini le temps du cashmere “grand-mère” : la laine de cashmere est aujourd’hui tendance et devient la favorite de bon nombre de designers. Le fameux pull cashmere floqué “Elvis” a rendu la marque française Zadig & Voltaire célèbre à travers le monde et c’est aujourd’hui à Ruben Auszenkier et Carl Créange de tenter leur chance. Leur créneau: Le Col – qui donnera le nom à leur marque.

C’est en 2009 que l’aventure commence, lorsque Ruben Auszenkier, tout juste 20 ans à l’époque et déjà l’âme d’un entrepreneur, créé Le Col, un produit de mode innovant qui mèle à la fois l’utile et l’agréable. Armé d’une bonne dose d’inspiration, d’une touche de bon sens et de contacts clés dans l’industrie du textile, il lance “Le Col Cashmere” avec son associé, Carl, de 10 ans son aîné.

Leur idée: “rendre le cashmere “trendy” et, lui donner un “edge”, bien loin de l’image traditionnelle du pull-over porté dans un environnement conservateur”. Ruben compose donc une ligne jeune et épurée de deux modèles uniquement: Le Col (33cm de long) et Le Grand Col (70cm), disponibles chacun en cinq couleurs nommées après les célèbres stations de ski des Alpes. Le ton est donné: chic et branché.

Le Col est dans un premier temps testé sur le marché européen puis, dès août 2010, une entité américaine est créée. Conquérir le marché new-yorkais est pour eux le passeport vers la réussite. Carl Créange étant marathonien, il connait les défis. Son leitmotiv : “If we can make it here, we’ll make it anywhere”.

Et “anywhere”, ils n’en sont pas loin. Grâce à leur site internet, Le Col vend aujourd’hui dans plus de 15 pays dont les USA, le Canada mais aussi le Japon, la Corée du Sud… Une stratégie bien ficelée puisque la vente en ligne va leur permettre de prouver aux détaillants que “l’intérêt de leur clientèle de cible est bel et bien là”, explique Carl Créange. Déjà présents dans quatre boutiques à Paris, quatre autres à NYC, une en Norvège, ils comptent bien démultiplier leur présence en magasin sur la prochaine saison d’hiver. Et lorsque l’on interroge Ruben, qui jongle actuellement entre sa dernière année de Master à la Hull University (UK) et la direction des opérations européennes de la marque, quels sont ses projets pour l’avenir, il répond: “Nouveaux marchés, plus grande gamme, gérer la croissance et faire de la marque une référence sur notre segment”. Tout un programme.

À guetter: deux nouveaux produits sont annoncés pour la collection A-H 2011/12. Rendez-vous sur www.lecolcashmere.com et www.lecol.fr pour plus d’infos.

Le Col: $109

Le Grand Col: $179