Chiner à la Grange de Silvermine

Poncer, décaper, décirer, peindre, teindre et patiner… le travail d’Anne-Laure Martyn et de Sybille Campbell exige patience et endurance. « C’est très physique car on déménage beaucoup également! » plaisantent les deux Françaises, installées à une heure de Manhattan, dans le sud-ouest du Connecticut. Depuis 2 ans, Sybille et Anne-Laure sillonnent la campagne à la recherche de meubles et accessoires délaissés ou bradés dans les brocantes pour leur redonner vie. Et c’est dans le charme d’une grange de 1779, dans le quartier de Silvermine en Fairfield County, qu’elles exposent leurs objets relookés.

Armoires, tables, fauteuils, chaises et lits en bois les plus désuets trouvent un nouveau souffle sous leurs mains. « Soit on les garde dans leur jus, on fait de la restauration simple, soit on les rénove en les décalant, par une touche de couleur, une tapisserie inattendue. » Résultat: une collection sobre et élégante, à des prix très abordables. Car Sybille et Anne Laure se sont lancées dans la décoration d’intérieur après s’être posées la même question: comment se meubler avec un budget (très) réduit?

« Je n’avais que 10 dollars en poche pour la déco » explique Sybille, évoquant l’arrivée dans sa maison du Connecticut, il y a 5 ans. Elle venait de quitter son appartement new-yorkais et cherchait à aménager ce nouvel espace six fois plus grand. « Les boutiques pratiquent des prix exorbitants ici. Je me suis vite rendue compte que, pour avoir un meuble sympa et pas cher, il fallait le faire moi-même. » Constat similaire d’Anne-Laure, 2 ans plus tôt, lors de son déménagement de Paris dans la suburb new-yorkaise. «Après un stage de patine en France, je me suis mise à retaper des meubles que j’avais mais qui n’allaient plus dans ma maison du Connecticut

Cette nécessité de se meubler pas cher s’est doublée d’une envie d’entreprendre. Anne-Laure était prête à quitter le monde de la mode dans lequel elle avait travaillé à Londres et à Paris, et Sybille celui de la pub. «J’ai toujours vu ma mère peindre des meubles, et ma belle-mère revendait des objets chinés dans les vide-greniers de la région. J’avais envie de combiner les deux!» explique Sybille qui a entamé des études à la New York School of Interior Design. De leur rencontre fortuite dans un magasin de leur ville est donc née La Grange de Silvermine, au printemps 2010.

Depuis, les deux Françaises parcourent les tag sales. « Nous sommes vraiment la deuxième chance des meubles et accessoires. » Elles dispensent également des conseils en design. « Les Américains – la moitié de nos clients – ont une certaine timidité face à la décoration intérieure. En les accompagnant chez eux, en les conseillant dans leur espace, ils prennent confiance ».

Une envie de chiner à la campagne des meubles vintage chic dotés d’une French touch, à des prix raisonnables? La Grange de Silvermine, 315 Mill Road, à New Canaan, dans le Connecticut, ouvre ses portes jusqu’à 19h00 ce vendredi 7 octobre et de 10h00 à 17h00 demain samedi.  50 à 70% sur toute la collection de l’an dernier – accessoires à $40 ou $50, fauteuils à partir de $350, tables d’appoint à partir de $100. Le reste de l’année elle est ouverte sur rendez-vous seulement.

Pour vous faire une idée: www.lagrangeds.com.

On peut aussi trouver les meubles d’Anne-Laure et de Sybille chez Hiden Galleries (booth 1352), dans le quartier des antiquaires de Stamford, CT.