Débuts douloureux de Joakim Noah en NBA

Comme à chaque étape importante de la carrière de son rejeton, le papa, Yannick, qui courera le marathon de New York dimanche prochain, sera dans les tribunes de la Continentale Airlines Arena de Newark, ce mercredi. Mais Joakim pourrait bien, lui, manquer la fête. La partie de mercredi aurait pourtant été un beau début en NBA pour le jeune (22 ans) Joakim, de retour le temps d’un match à quelques miles de New York, la ville où il est né et a grandi (avec sa mère Cécilia, après le divorce de ses parents) et où il a commencé le basket.

Blessé à la cheville jeudi dernier dans un match de pré-saison, ne pourra sans doute pas jouer mercredi face aux New Jersey Nets. Une entorse qui ajoute un challenge de plus pour l’ancien double champion universitaire (avec les Gators de Floride). Sélectionné dans la “draft” de l’été dernier par les Chicago Bulls, Joakim y a gagné un contrat de 3,6 millions de dollars annuels, mais aussi affronté le scepticisme de beaucoup de supporters de Chicago. “Noah a le plus mauvais shoot de la NBA” écrit un chroniqueur sportif de la la ville.

Depuis, les éloges de Scott Skiles, son entraîneur, et ses performances plus qu’honorables en match de préparation, ont fait faiblir les critiques. Le jeune Noah devra donc attendre que son entorse soit guérie pour espérer les faire taire définitivement sur le terrain.

Match Nets-Bulls, mercredi 31 octobre à 7:30. Tickets ici.