Des tartines et de l’ambition

Maxime Paul-Mercier, Stephan Jauslin et Nicolas Dutko sont amis depuis l’école hôtelière de Lausanne. Fraîchement diplômés en 2006, ils se sont lancés depuis maintenant un an le pari d’ouvrir leur propre restaurant à New-York, “c’était comme une évidence, beaucoup de Français attendait le retour de la cuisine facile, authentique, simple, bonne, rapide et surtout saine“. Pour réussir ce projet,  ils ont su s’entourer. Le restaurateur français Patrick Derderian (Zebra Square à Paris et Monaco et Moscou) est un de leurs partenaires, et joue le rôle de mentor. Le chef Jean-Louis Dumonet, Président de l’association des chefs français à New-York, est consultant. Et, plus inattendu, la participation d’Alicia Rountree, mannequin chez Elite, qui a apporté une aide aussi bien financière que psychologique”. “Sans elle, le projet n’aurait pu aboutir” nous confie Nicolas Dutko.

Les débuts furent douloureux,  la communauté de Nolita ne voyait pas d’un très bon oeil l’implantation de ces petits frenchies, mais avec de la persévérance, ces 3 mousquetaires de la tartine ont finalement vu leur restaurant prendre forme.
Tartinery est la version moderne du bistro typiquement français, nous voulions recréer ce qui nous manquait à tous les trois à New-York, l’ambiance d’un comptoir pour prendre un verre discuter, grignoter et partager sans pour autant négliger la partie restaurant.”

Les tartines sont toutes faites avec  du pain Poilane, qu’ils font importer directement de France. Au menu des tartines: jambon-purée, saumon fumé, canard, le vrai foie gras du sud ouest, le bon fromage français avec le saint-marcelin ou encore la célèbre ratatouille… Pour les gourmands, les sucrées avec par exemple la tartine nutella banane comme à la sortie de l’école. Tartinery vous propose aussi des variétés de soupes (petit marron..), des salades (nicoise…) et des jus frais ( pomme/orange/gingembre, ou carotte/pomme/banane…). Le plus ? les desserts! pour Nicolas “les desserts ne se font pas avec 15 ingrédients. il faut faire simple pour que se soit bon”. C’est avec cette philosophie que le fondant au chocolat ou encore la tarte tatin sont cuisinés.

Le concept a été pensé et repensé, car les 3 créateurs n’entendent pas simplement ouvrir un restaurant. Ils ont bien plus d’ambition que cela. Si le concept prend à Nolita, explique Nicolas Ditko, “nous voulons le dupliquer et créer une chaine”. Le Pain Quotidien est prévenu…

Plus d’infos: http://www.tartinery.com/