Des voix francophones au PEN

Pour entamer le festival, l’auteur irlandais qui vit à New York Colum McCann sera fait Chevalier de l’Orde des Arts et des Lettres par le gouvernement français. Il est l’auteur de Danseur et Et que le vaste monde poursuive sa course folle. Parmi les autres écrivains présents figurent plusieurs francophones comme Philippe Djian, Atiq Rahimi, Jean-Phillipe Toussaint, Lila Azam Zanganeh, Alexandre Najjar et Monique Proulx.

Pour marquer le 50ème anniversaire des ses campagnes en faveur de la liberté d’expression, PEN placera une chaise vide sur scène à chaque événement, consacrée aux écrivains actuellement en prison.

Mercredi 28 avril à 8pm,  Atiq Rahimi au Unterberg Poetry Center, 1395 Lexington av., 20$
Pour célébrer l’ouverture officielle, un casting d’écrivains sera présent. Parmi eux, l’écrivain et réalisateur de documentaires et de longs métrages Atiq Rahimi. Né en Afghanistan, il s’enfuit en France en 1984. Réalisateur et écrivain, le film de son roman Terre et cendres a été en sélection officielle à Cannes en 2004 et a remporté de nombreux prix. Depuis 2001, Rahimi est retourné en Afghanistan pour mettre en place une Maison des écrivains à Kaboul et offrir un soutien aisi qu’une formation aux jeunes écrivains et de cinéastes afghans.

Mercredi 28 avril à 8pm Philippe Djian sera à la Maison Française, 16 Washington Mews, gratuit. 
Il a publié plus de 20 romans, dont Assassins, Les Frictions, Impuretés, et le best-seller 37 ° 2 le Matin, adapté au cinéma comme Betty Blue. En 2009, son roman Impardonnables est un best-seller et a reçu le Prix Jean Freustié.  Durant cette rencontre Philippe Djian parlera de ses voyages aux Etats-Unis, de Betty Blue et de son univers littéraire.

Jeudi 29 avril à 7pm Jean-Philippe Toussaint et Philipe Djian, au Skir Ball Center, 566 LaGuardia Place, 15$
Une discussion sur se qui se passe quand le cinéma adapte nos romans préférés. Avec Jean-Philippe Toussaint et Philipe Djian. Jean-Philippe Toussaint est l’auteur de sept romans et de plusieurs films. Son travail a souvent été comparé à Samuel Beckett. En 2005, il reçu le Prix Médicis pour Fuir.

Vendredi 30 avril  à 12.30pm, Monique Proulx, au Deutsches Haus de NYU, 42 Washington Mews, gratuit
 Dans le cadre magnifique de la cour du  du Deutsches Haus à NYU, plusieurs écrivains Monique Proulx des lectures en plein air sous les arbres. Monique Proulx a écrit le scénario du film Le Sexe des étoiles, meilleur film canadien au Festival international du film de Montréal.

Vendredi 30 avril à 4.30pm, Monique Proulx, Austrian Cultural Forum, 11 East 52nd Street, gratuit
Karl O. Knausgaard, Joris Luyendijk, Monique Proulx et Roman Senchin parleront technique, genre, structure, langage…

Samedi 1 mai à 12.30pm Atiq Rahimi au  Scandinavia House, 58 Park Avenue, gratuit.
 Pourquoi les romanciers ont si souvent été inspirés par la guerre ? Atiq Rahimi participera à cette conférence intitulée “La Guerre et le Roman.”

Samedi 1 mai  à 1pmJean-Philippe Toussaint au Poisson Rouge, 158 Bleecker Street, 10$.
La Nouvelle fiction européenne est le thème de ce débat avec la présence de Naja Marie Aidt, Aleksandar Hemon, Valter Hugo Mãe, Colum McCann, et Jean-Philippe Tousaint.

Samedi 1 mai Jean-Philippe Toussaint, à la Scandinavia House, 58 Park Avenue,  gratuit
Jean-Philippe Toussaint parlera avec deux autres romanciers Quim Monzó et Peter Schneider de l’essai : sa forme, son histoire, ses contraintes, ses défis…

Dimanche 2 mai à 4pm Atiq Rahimi et Lila Azam Zanganeh au FIAF, Tinker Auditorium, 55 East 59th Street, gratuit
D’origine iranienne, Lila Azam Zanganeh, normalienne s’est installée aux Etats-Unis depuis 1998 pour y enseigner la littérature, le cinéma, et les langues romanes à l’Université Harvard. Elle publiera un récit sur Vladimir Nabokov en 2011. Le FIAF organise une conversation entre ces deux auteurs francophones sur le thème l’immigration, l’Iran, l’exil, le cinéma…

Dimanche 2 mai à 5pm, Alexandre Najjar, au Skyroom, 22 East 60th Street, gratuit
Rencontrez Alexandre Najjar au FIAF. D’origine libanaise, il est le directeur de la revue française L’Orient littéraire, publiée à Beyrouth. Il a écrit huit romans,  dont deux ont été traduits en anglais: Le silence de mon père et L’école de la guerre. Il est le lauréat du Prix Méditerranée et le Grand Pirx de la Francophonie décerné par l’Académie française.

Du 26 avril au 2 mai

Plus d’infos: http://www.pen.org/page.php/prmID/1096