Deux dirigeants du chimiste français Arkema inculpés au Texas

Après l’ouragan Harvey, voici venu le temps de l’orage judiciaire. Deux dirigeants de l’usine du chimiste français Arkema à Crosby ont été inculpés, vendredi 3 août à Houston, un an après que le passage de l’ouragan destructeur a causé des incendies potentiellement toxiques au sein de cette usine.

Le bureau du procureur de Harris County reproche aux deux cadres, le PDG Richard Rowe et la responsable de l’usine Leslie Comardelle, ainsi qu’à l’entreprise, d’avoir mis les secours et les riverains en danger et de ne pas avoir prévu de plan anti-inondation pour prévenir les risques. Les deux dirigeants encourent jusqu’à 5 ans de prison et l’entreprise risque une amende d’un million de dollars.

Selon le bureau du District Attorney, Arkema, groupe chimique français basé à Colombes en région parisienne, n’avait pas de plan d’urgence suffisamment clair pour guider les employés en cas d’inondation importante et éviter une éventuelle combustion de ses produits chimiques.

Les inondations ont rendu inopérants les camions chargés de réfrigérer des conteneurs remplis de peroxides organiques, un composé hautement inflammable. Ce qui a donné lieu à deux explosions et un incendie important. Plusieurs secouristes exposés à la fumée sont ensuite tombés malades.

En outre, les générateurs électriques et transformateurs n’étaient pas à une hauteur assez élevée pour continuer à fonctionner en cas d’intempéries majeures, poursuit le DA.

L’entreprise s’est dit “étonnée” par cette décision et son avocat Rusty Hardin a affirmé qu’il n’y avait pas de précédent au Texas pour cette inculpation. “Cela serait un précédent de mauvaise augure qu’une entreprise soit considérée comme criminellement responsable de l’impact d’une inondation historique provenant d’un ouragan auquel personne, même le Comté de Harris, n’était préparé“. Les deux dirigeants continueront à travailler au sein d’Arkema en attendant le prochain rendez-vous au tribunal fixé au 22 octobre.