Direction le sable fin

Evasion

Sandy Hook, le bout du monde au bout du Ferry. Sept miles de plages où vous pourrez surfer, nager et vous reposer sur le sable. Pas de grande ville ni d’énorme centre commercial, mais quelques restaurants et boutiques, et un parc national. 40 petites minutes de traversée en ferry depuis Wall Street ou la 34ème rue et vous êtes dans cette presqu’île du New Jersey.
Fire Island est un bon moyen de contenter tout le monde, même s’il faudra être un peu plus motivé (compter deux heures). De nombreuses communautés de vacances y sont installées. Celle de Fair Harbor est plutôt bobo, alors que celle de Pines est ouvertement gay. L’endroit idéal si vous aimez faire la fête. Mais beaucoup de familles viennent également passer la journée à Dunewood. Des pêcheurs y habitaient avant et de nombreuses maisons sont construites sur pilotis, ce qui donne une ensemble très joli.
Vous y arrivez grace à la ligne Long Island partant de Penn Station ou en voiture. Une fois à Bayshore, prenez le ferry jusqu’à Fire Island, les voitures y sont interdites.

-Moins loin, mais accessibles seulement en voiture et beaucoup plus fréquentées:
Robert Moses Beach, la pointe la plus occidentale de Fire Island, est la seule accessible aux voitures. Pour ceux qui aiment les grandes et belles plages de sable fin, même si elles sont très fréquentées en été. N’oubliez pas d’admirer le phare.
Long Beach, une des plages les plus accessibles depuis Manhattan. Elle peut donc être assez fréquentée, avec une ambiance plutôt familiale, mais en semaine vous y êtes plutôt tranquilles.

Plages urbaines

Pour les sportifs, Far Rockaway fait les beaux jours des surfeurs, amateurs de belles et grandes vagues. Il n’est cependant pas recommandé de s’y baigner. Mais du côté de Rockaway Park, la presque île est si fine qu’en arrivant vous pourrez voir des étendues d’eau de chaque côté du train. Un bon point : ce ne sont pas les plages les plus fréquentées par les New-yorkais… Un peu de patience tout de même, puisqu’il faut environ une heure et demie pour y aller, mais toujours en métro (fin de la ligne A). Une petite récompense pour votre patience ? Un excellent glacier italien à Rockaway Park.

Jones Beach, pour les cyclistes
Au sud de Long Island, cette étendue de sable de 5 miles accueille de nombreux cyclistes et adeptes du roller. Vous y trouverez aussi une multitude d’activités: piscines, golf, tennis, aires de pique-nique, softball. Il y a mêmes des concerts organisés sur une scène estivale. Parfait si vous aimez voir du monde. Package pour transport en bus et entrée de la plage, 16.50$ depuis Manhattan ou Brooklyn, 13.50$ depuis Jamaiqua.

Hot Dogs à Coney Island. Restaurant, cirque, manèges et le fameux concours du mangeur de hot dogs, il y en a pour tous les goûts, à condition d’aimer la surpopulation, le bruit et les papiers gras… A voir néanmoins pour capturer l’esprit de Brooklyn.

A côté, Brighton Beach, colonie russe, (dite Little Odessa), est plus tranquille et vaut surtout pour les exotiques restaurants russes en tout genre. Accessible par les lignes B et Q, et l’accès aux plages est gratuit.

Manhattan Beach n’est peut-être pas aussi impressionnante que Brighton Beach ou Coney Island, mais elle est accessible par le métro (descendez à Sheepshead Bay sur la ligne Q). Elle est gratuite elle aussi, mais ce sont surtout les habitants du coin qui viennent en profiter.

Jacob Riis Park
Elle fait partie du Gateway National Recreation Area. Robert Moses, également créateur de Jones Beach, l’avait initialement imaginée comme son équivalent pour les new-yorkais moins fortunés. Elle est en effet plus proche de la ville, donc assez fréquentée, mais facilement accessible en transports (fin des lignes 2 ou 5 dans Brooklyn et le Queens)

Dans le Bronx, la seule plage publique de la baie de Pelham est celle d’Orchard Beach. Impossible de s’y ennuyer ou de ne pas y trouver une activité. Promenade, concerts, courts de tennis, terrains de basket, sans compter qu’en vous éloignant un peu du bord de l’eau vous pourrez profiter de la verdure de Pelham Bay, estimée à environ trois fois la taille de Central Park. Alors bien sûr, ça n’est pas l’idéal pour trouver calme et tranquillité. Pour s’y rendre, allez jusqu’à Pelham Bay Park, le terminus de la ligne 6. Vous pourrez ensuite rejoindre le bord de mer en bus (B5 ou B12).

Pour les fêtards

Pas besoin d’aller à l’autre bout de l’Etat pour avoir les pieds dans le sable. Prenez un water taxi à hauteur de la 35ème et en cinq minutes de traversée sur l’East River, vous êtes dans le Queens, au Harry’s Bar, avec une vue imprenable sur la skyline de Manhattan. Quelques tables de pique-nique pour s’installer et discuter, ou une grande tente sous laquelle vous pourrez mettre le feu au dance floor. 10$ l’entrée, et presque autant pour toutes les consommations. Le water taxi, lui, est gratuit, et fonctionne jusqu’à 1am. Vous pouvez aussi y accéder par métro, avec la ligne 7 (Vernon Blvd/Jackson Avenue) ou E/F (23rd Street/Ely Avenue). Plusieurs atres plages existent, dont une juste à côté du pont de Brooklyn, avec une vue magnifique sur l’East River, et une autre sur Governor’s Island à partir du 11 juillet. Retrouvez toutes les informations sur le site de Water Taxi Beach.