Election consulaire à Chicago: “Nos problèmes locaux ont des solutions nationales”

Pour en savoir plus

 

Site ici  

Facebook ici 

Twitter ici

Quatre questions à Charles Balesi, tête-de-liste de “Liste UMP/UFE Union de la droite et du centre, circonscription de Chicago”.

Pour rappel, les élections consulaires ont lieu du 14 au 20 mai jusqu’à midi heure de Paris pour le vote par Internet et en personne à l’urne le 24 mai (dans le bureau indiqué par courrier par votre consulat).

Lire: Elections consulaires: à quoi ça sert?

Lire: Nos interviews des autres listes 

Trois choses que l’on sait (ou pas) sur vous et vos liens avec la circonscription.

1)    Diversité – Professeur d’histoire émérite, étudiante, avocat, mère de famille, homme d’affaire, expert-comptable : à l’image des Français de notre circonscription, nous avons chacun une histoire très différente dans le Midwest, tout en partageant la volonté de maintenir un pont pour tous entre terre d’accueil américaine et patrie française.

2)    Expertise – représenter les Français du Midwest dans toute leur diversité, c’est aussi pouvoir les accompagner quelles que soient les problématiques qui les touchent. Notre liste compte deux Conseillers du Commerce Extérieur de la France, Luc Attlan et Bruno Boucher, mais aussi des engagées de longue date pour l’éducation française dans le Midwest, Véronique Bushala et Annie Bierbaum-Cardin, co-fondatrice de FLAM Cincinnati.

3)    Expérience – Élu Conseiller à l’Assemblée des Français de l’étranger en 2003, j’ai oeuvré au service des Français de l’étranger pendant six ans, avec plusieurs succès à mon actif, l’un des plus importants étant la résolution satisfaisante du problème de la double imposition qui soudainement venait d’accabler les fonctionnaires locaux recrutés par la représentation française.

Les conseillers consulaires n’auront qu’un rôle consultatif. Qu’est-ce que cette élection va changer pour les Français de la circonscription?

Les conseillers consulaires seront élus pour la première fois cette année. Ce sera donc à nous de façonner le rôle pour le rendre utile aux citoyens. Nous irons bien au-delà du minimum (deux réunions par an) en accompagnant nos compatriotes au quotidien. C’est pourquoi nous avons mis dès à présent à leur disposition un site interactif qui nous permet de récolter les propositions de tous, tout en répondant efficacement et sans délai à leurs préoccupations : http://chicago.usacanada2014.org/

Fiscalité, éducation, santé… Les propositions des listes se ressemblent souvent. Quelle est l’idée ou les idées qui vous distinguent des autres?

Suppression de la prise en charge des frais de scolarité, création d’impôts nouveaux, augmentation de la fiscalité existante, fermeture de comptes bancaires en France… Nos problèmes locaux ont des solutions nationales. Voter pour la liste “UMP/UFE union de la droite et du centre”, c’est voter pour un relai efficace jusqu’en métropole, là où sont prises les décisions qui affectent les Français de l’étranger.

Soutenu par Frédéric Lefebvre, député de tous les Français d’Amérique du Nord, notre équipe crédible, écoutée à Chicago comme à Paris, est la seule à même d’ancrer le débat national qui les impactent dans la réalité de leur quotidien que nous partageons.

Quels seraient vos deux dossiers prioritaires? Et pourquoi?

Les membres de notre équipe considèrent l’enseignement du français comme une priorité essentielle. Après l’abrupte annulation de la gratuité scolaire dans les établissements secondaires à l’Etranger mise en place par le Président Sarkozy, et, contrairement aux promesses faites, l’équivalent de la somme qu’elle représentait n’ayant pas été transféré au budget des bourses, nous avons la ferme intention de défendre dans notre circonscription l’intérêt des familles qui doivent faire face aux frais que représente le maintien d’une éducation complète ou partielle en français pour leurs enfants.

Le Midwest attire de nombreux industriels et entrepreneurs français mais les aides, plateformes et soutiens économiques mis à leur disposition sont souvent très mal connus. Par la mise en place d’un comité d’accueil, nous proposons donc que le réseau économique français local, dont Luc Attlan (#3 sur la liste) et Bruno Boucher (#5) font partie en tant que Conseillers du Commerce Extérieur de la France, soit présenté de façon officielle à toute nouvelle société française s’implantant dans la région.

 

Pour en savoir plus

 

Site ici  

Facebook ici 

Twitter ici