Encore des milliers de Français bloqués à New York

“Ne venez pas à l’aéroport, téléphonez”: c’était le message de toutes les compagnies aériennes aux passagers bloqués à New York. Un conseil qu’Hervé, professeur à Paris, s’est abstenu de suivre. Il a passé quatre nuits au Terminal 8 de JFK. “Et j’ai bien fait, dit-il. Ca m’a permis d’être sur le premier avion”. Il a embarqué sur un vol exceptionnel mis en place par American Airlines à 19h40 mardi soir. Véronique était sur le même vol: “ils nous ont d’abord dit qu’il n’y aurait pas de vol avant jeudi ou vendredi, puis tout à coup les gens de la compagnie sont venus taper à la porte de notre hôtel pour nous dire de nous dépêcher de faire nos valises”.

Véronique, comme plusieurs dizaines d’autres passagers d’American avaient été relogés dans des hôtels par la compagnie américaine. Ils ont donc pu être prévenus de ce vol. Michel, lui, bloqué depuis jeudi dernier à New York, n’a pas eu cette chance. Il a obéi aux consignes en téléphonant et s’est retrouvé, de reports en reports, avec un vol programmé pour dimanche prochain. Dix jours après le départ prévu… Ce mercredi il a donc décidé d’aller à l’aéroport avec ses valises et de tenter sa chance.

Mais il n’y sera pas tout seul. Malgré le retour à la normale des vols vers Paris dès ce mercredi, et vers l’Allemagne et le Royaume-Uni au plus tard jeudi, des milliers de Français restent bloqués à New York. Les cas considérés comme prioritaires, personnes malades ou voyages scolaires, reçoivent l’aide du Consulat et sont placés prioritairement sur les avions. “Depuis lundi, nous avons pu faire embarquer 48 personnes malades et 200 élèves de groupes scolaires avec leurs accompagnateurs”, note le Consul Général à New York Philippe Lalliot. Les autres apprennent que le fait d’attendre depuis plusieurs jours ne donne pas priorité, les personnes bloquées passant après ceux qui disposent d’un billet pour le vol partant.

Pour tenter d’absorber le “stock” de passagers bloqués, certaines compagnies ont décidé d’affréter des vols supplémentaires. C’est le cas d’Open Skies, qui opère des vols “business class only” entre Newark et Orly. Un vol supplémentaire est prévu vendredi soir au départ de Newark. Il restair des places mercredi matin, à 1600 dollars l’aller simple.

——————————-

Le forum de French Morning “Solidarité Hébergement d’urgence” reste ouvert. Pour poster vos offres de logement gratuit aux visiteurs bloqués à New York ou, si vous êtes dans ce cas, poster vos demandes.