ESTA ton visa?

“Electronic system travel authorization” (ESTA): c’est le nom barbare du système qui remplace, à partir du 12 janvier, le fameux carton vert que remplisse dans l’avion tous les visiteurs étrangers sur le territoire américain dispensés de visa (principalement les touristes européens ainsi que les Australiens et Japonais).

Désormais, il faudra donc, au moins 72 heures avant le voyage, remplir en ligne le formulaire, identique au questionnaire actuellement rempli à bord de l’avion. En cas de refus de l’ESTA, le voyageur devra alors faire une demande de visa. Mais l’administration américaine, qui teste le système depuis le mois d’août assure que “99,6 % des demandes en ligne sont acceptée”. Le formulaire est ici.

Autre changement à la frontière américaine: désormais les agents de douanes et de frontières à l’entrée sur le sol américain sont autorisés à fouiller tout appareil électronique en possession du voyageur.
L’agent peut légalement vous demander à vérifier le contenu de votre ordinateur, lecteur mp3… Outre la recherche d’informations de sécurité nationale (terrorisme, narcotrafique), cette disposition permet également de vérifier si certains élèments ne sont pas contradictoires dans les déclarations des entrants sur le territoire américain. Par exemple un touriste en possession de lettres de motivations et de CV, ou de documents prouvant sa volonté de démarrer un activité.
Lire Ici