Et toi, tu la préfères comment Carla ?

 «Carla est-elle la nouvelle Jackie Kennedy Onassis ou une réincarnation de la princesse Diana», s’interroge le New York Times. Une chose est sûre, la première Dame de France a fait sensation en Grande-Bretagne jusqu’à éclipser son mari et l’Amérique en a eu écho. Elle est apparue comme «la star de la visite», «supplantant les affaires d’état avec son «affaire d’amour» (en français dans le texte) avec les journalistes». Si le Président Nicolas Sarkozy était venu «courtiser ses hôtes avec un discours au Parlement, la grâce et les yeux scintillants de sa femme ont relégué ses efforts au dernier plan».

Les Français sont de réputation frivole à propos de beaucoup de choses, à commencer par leur président qui épouse sa maîtresse aux longues jambes après une romance éclair“. Mais s’il y a bien un point sur lequel ils ne plaisantent pas, admet le New York Sun, c’est la mode. Et la nouvelle première dame de la France, Carla Bruni-Sarkozy, n’a pas déçu. Mais, d’après le même journal, «même dans son attirail de parfaite First Lady, l’italienne Mme Bruni-Sarkozy – avec sa démarche assurée, ses boucles longues et soyeuses, ses lèvres charnues, roses – laisse paraître une sensualité énigmatique, bien connue chez les femmes de sa patrie d’adoption».

Après avoir soigneusement décrypté les tenues de la Première Dame de France, le New York Post conclut que ce look était «d’un opposé polaire aux nus artistiques stupéfiants que Carla a pu faire il y a 15 ans, ou encore à la robe noire et au fouet qu’elle a pu porter».

Car si les Anglais l’aiment habillée, les Américains eux la préfèrent encore nue. Le New York Post s’étonne même que «les Français, si ouverts d’esprit, qui ont inventé le bikini, le baiser avec la langue et le ménage à trois, soient « blasés » (en français dans le texte) de la photo nue de leur nouvelle première dame, Carla Bruni Sarkozy, vendue aux enchères le 10 avril chez Christie’s». Le quotidien new yorkais considère que la valeur estimée 4 000 $ serait «trop basse, maintenant que Carla Bruni est première dame de la France».

Enfin, le Huffington Post revient sur l’article “Président Bling Bling” publié dans le New York Times il y a une dizaine de jours. «Que le New York Times reproche à Nicolas Sarkozy de ne pas être présidentiel a été comme un choc pour les Français, mais a régalé les détracteurs médiatiques, offusqués par son comportement non conventionnel, ses Rolexes tapageuses et son côté « star »». L’auteur Magda Abu Fadil offre ainsi un condensé d’articles savamment choisis montrer l’agacement de la presse française vis-à-vis de l’attitude du président français.