Euro-scepticisme, prostitution et bons sentiments

Depuis ces derniers mois, la crise financière et la question du remboursement de la dette des pays membres de l’Union européenne plongent le Vieux continent dans la tourmente. De l’autre côté de l’Atlantique, les médias n’ont pas manqué de disséquer la rencontre entre Nicolas Sarkozy / Angela Merkel qui s’est déroulée ce lundi 5 décembre.

Pour l’ensemble de la presse américaine, l’idée d’une gouvernance européenne semble être une réelle solution pour lutter contre la menace d’une spirale d’endettement mais le New York Times remarque un certain paradoxe quant à la position de la France : si le Président Sarkozy veut faire valoir la nécessité d’un réel changement des traités fondateurs, du point de vue du quotidien, les Français sont tous euro-sceptiques, sans exception. Ils sont “très fiers de leur souveraineté et très dubitatifs quant aux instances européennes et ne souhaitent pas leur donner plus d’influence sur le budget national ou la politique de l’Etat“.

Le journaliste Paul Taylor de Reuters va plus loin et explique que “les Français d’aujourd’hui sont plus proche de l’Europe des Nations du Général de Gaulle que de la vision d’une communauté supranationale du père fondateur de l’Union Européenne, Jean Monnet“.

Il faut croire que, pour le Daily Beast, la crise européenne a tout de même du bon puisqu’elle permet d’amener les Français en masse au cinéma. En effet, le site d’information s’étonne du récent succès en France du “feel good movie” « Intouchables » d’Eric Toledano et d’Olivier Nakache qui est gorgé de “bons sentiments“, le cinéma français étant souvent associé par les Américains aux films d’art et d’essai, moins accessibles. Une phrase retient l’attention dans l’article : les cinéma français de 2011 “rend la séparation encore plus floue entre films à popcorn et films d’auteurs“. Le Daily Beast laisserait-il penser que le cinéma français se rapproche de plus en plus des standards du cinéma américain ? Autrefois cantonnés aux festivals « arty », les films français sont en passe de conquérir Hollywood et « Intouchables » en est la preuve. En effet, la société de production Weinstein n’exclue pas la possibilité d’un remake américain.

S’il est un autre sujet français qui étonne beaucoup la presse américaine, c’est bien le projet de loi concernant l’interdiction de la prostitution en France, une mesure que l’on dit inspirée par les récentes tribulations de l’ex-directeur du FMI, Dominique Strauss-Kahn. Selon Business Insiderc’est une avancée inhabituelle dans un pays qui a longtemps cherché à garder une distance entre le domaine gouvernemental et le domaine privé, intime (comprendre : le sexe)“. Dans l’esprit du journaliste, les Français ont tendance à considérer les prostituées comme une partie du trésor national : elles ont été magnifiées dans les tableaux de Toulouse Lautrec et encensées dans les écrits de grands écrivains tels que Hugo, Balzac ou Maupassant. Certains Français manifestaient même encore il y a quelques années pour la réouverture des maisons closes, rappelle le journaliste. Mince alors, on dirait que la France finirait par devenir chaste, humble et en demande de “bons sentiments“.