Fair, l’alcool écolo

A tout juste 28 ans, Jean François Daniel et Alexandre Koiransky se lancent dans l’aventure FAIR. Une vodka à base de quinoa en accord avec la certification “Fair trade”.

Tout commence dans un taxi New Yorkais lorsque Jean-François se rend compte, entre deux rendez vous, blackberry et ordinateur, qu’il n’est pas heureux malgré sa réussite. Il décide de partir seul faire le tour du monde, le point de départ de l’aventure FAIR.

En Bolivie, il découvre le Quinoa, la céréale la plus vieille au monde (plus de 5000 ans). Attéré par les méthodes de production occidentales qui prennent le dessus sur les méthodes artisanales,  il veut changer ça, à son échelle. Il décide de s’associer à Alexandre, Français qui travaillait avec lui aux Etats Unis dans les spiritueux et qui a lui aussi choisi de créer son entreprise se servant également du quinoa. Les deux jeunes entrepreneurs se retrouvent autour de cette céréale et fondent la marque FAIR.

Le concept, produire des alcools en accord avec la certification de «fair trade». Ils achètent le quinoa au dessus du prix du marché, ne font pas de production extensive et n’ajoutent pas de pesticide. Grâce à cette production, ils garantissent une bonne vie aux producteurs ainsi qu’une qualité de produit incomparable.

Lancée début 2009, la marque Fair fait son chemin même si de nombreux obstacles se sont dressés devant les deux français. “Ce n’est pas facile de créer un produit équitable, chaque année, la certification Fair Trade est réévaluée, rien n’est acquis” explique Camille Marchand, Marketing Director de FAIR. En plus de la vodka de quinoa, FAIR propose deux autres boissons, la liqueur de Gogi (cultivée au Tibet) et celle de café (cultivée au Mexique). “Nous travaillons en ce moment sur des liqueurs d’Agave (Mexique) ainsi que sur une tequila. L’important est de pouvoir identifier les coopératives d’artisans qui ont besoin de nous” explique Camille. Le sucre des liqueurs provient de deux coopératives au Malawi. La distillerie se trouve à Cognac en France. Aux mauvaises langues qui penseraient que la mise en bouteille se fait loin du site de production, une réponse très Fair, «pas plus de 4 ou 5 km séparent la distillerie de toutes les étapes de fin de production des spiritueux FAIR», renchérit Camille, si ce n’est pas équitable tout ça !

La vodka FAIR est en vente en ligne et dans plusieurs points de vente à New York, à Los Angeles, San Francisco et Chicago. Les liqueurs de Gogi et Café dans certains bars/restaurants et bientôt en vente.

Testez la version FAIR du Metropolitan, le Gojipolitan

– 4 cl de FAIR. Goji
– 2 cl de FAIR. Vodka
– 1 cl de Cranberry Juice
– 0,5 cl de jus de citron

Mettre tous les ingredients dans un shaker, secouez énergiquement. Servir dans un verre à Cocktail et garnir de baies de Gogi ou d’une tranche de citron. Plus de recettes

Vodka FAIR : Prix de vente conseillé : 31, 39$