François-Xavier Terny dévoile sa moto du futur

Nous vous avions raconté il y a quelques mois le rêve de Français-Xavier Terny qui veut créer de rien une nouvelle marque de motos, produites à Brooklyn.

Eh bien le rêve a maintenant deux roues, un gros moteur. Et un nom, lequel a été dévoilé, en même temps que les photos, le 2 décembre en avant-première du salon de la moto de New York. L’engin s’appellera donc Vanguard et sera commercialisé fin 2018 aux alentours de 30.000 dollars.

Le roadster sera présenté en vrai aux visiteurs du New York International Motorcycle Show du 9 au 11 décembre prochain au Javits Center. Pour l’entrepreneur français, et son associé américain Edward Jacobs, “c’est une grande satisfaction de pouvoir enfin dévoiler notre moto, montrer les innovations techniques et voir l’intérêt qu’elle soulève, avec des dizaines d’articles de presse dans le monde entier” .

Mais ce n’est que le début de l’aventure. S’ouvre maintenant une nouvelle étape de 18 mois de validation, d’essais, modifications qui aboutiront à un deuxième et sans doute troisième prototype, avant la production de “pré-series”, puis le démarrage de la production de masse fin 2018, dans une usine installée au Brooklyn Navy Yard. La version européenne de la Vanguard devrait arriver courant 2019, tout comme la version “cruiser”.

Tout ça, c’est si tout se passe bien dans les prochains mois, et l’étape cruciale: celle de la levée de fonds. “Au total nous aurons besoin de 11 millions de dollars pour aller en production, souligne François-Xavier Terny. Et deux à trois millions dès le début de l’année 2017 pour pouvoir continuer.  Les prochains mois vont être décisifs!”.

Les premiers engagements d’investisseurs sont arrivés, pour l’essentiel de riches particuliers passionnés de moto, ou des “family offices” intéressés par l’aventure industrielle. “Car c’est de cela qu’il s’agit, souligne M. Terny. Une aventure industrielle, avec beaucoup d’innovation. Et son lot d’inconnues!”