Grégoire Chamayou et la chasse à l’homme

L’idéologie de la chasse à l’homme, c’est tout l’objet du dernier ouvrage Les Chasses à l’homme, du philosophe français Grégoire Chamayou, qui en offre une lecture inédite mardi prochain, au Union Docs.

Chasse aux esclaves fugitifs, aux Peaux-Rouges, aux peaux noires, chasse aux pauvres, aux exilés, aux apatrides, aux juifs, aux sans-papiers : l’histoire des chasses à l’homme est une grille de lecture de la longue histoire de la violence des dominants. Ces chasses ne se résument pas à des techniques de traque et de capture : elles nécessitent de tracer des lignes de démarcation parmi les êtres humains pour savoir qui est chassable et qui ne l’est pas. Si la chasse à l’homme remonte à la nuit des temps, c’est avec l’expansion du capitalisme qu’elle s’étend et se rationalise, raconte Grégoire Chamayou dans son livre.

Agrégé de philosophie et chercheur à l’Institut Max-Planck à Berlin, il a récemment publié Les Corps vils – Expérimenter les êtres humains aux XVIIIe et XIXe siècles (La Découverte), et s’occupe de la maison d’édition Zones, centrée sur la contre-culture, l’activisme et ses nouvelles formes de contestation.

Grégoire Chamayou débattra de l’histoire de la domination, avec la lecture de certains passages de son livre, des clips de films, des courts métrages. Un débat aura lieu avec la conceptrice de jeux vidéos Katie Salen, qui a notamment enseigné au MIT (Massachussetts Institute of Technology), et avec le réalisateur et conservateur de musée Jamie Hook.

Grégoire Chamayou : Hunter vs Hunted

Cette rencontre est organisée dans le cadre de l’événement « Walls and Bridges : Transatlantic Insights, Season 1 ».

Quand : Mardi 1er février, à 19h

Où : Union Docs– 322 Union Avenue, Brooklyn, NY 11211

Tarif : $9

Les Chasses à l’homme (La Fabrique éditions), 247 pages, 13 €