Grippe et voyage en avion

Je pars pour Noël en France et cette année plus que les autres, j’ai peur d’attraper la grippe dans l’avion. Quels sont mes risques ?

Cet hiver , il y a en effet de grandes chances qu’un pourcentage non negligeable des 300 passagers de l’avion dans lequel vous vous trouverez seront contagieux. Sans même parfois le savoir .
La grippe se transmet par les goutellettes de secrétion éjectées pendant la toux ou l’eternuement. En général , elle ne voyagent pas plus d’un mètre avant d’atterrir …sur vous , votre tablette ou le compartiment à bagage. Mais à cette époque de l’année , il sera difficile de trouver un autres siège de libre si vous vous trouvez assis à côté d’un tousseur.

Comment limiter a contagion ?

Preparez vous avant le depart : faites vous vacciner au moins 15 jours avant. C’est le temps qu’il faut aux anticorps pour se développer et vous protéger .
Réduisez le stress au maximum, dormez bien, ayez une alimentation équilibrée, prenez vos vitamines… Facile à dire à New York, mais dans la mesure du possible, adoptez des méthodes de relaxation (meditation , yoga ou autre exercice ), préparez vos bagages à l’avance, prévoyez du temps pour arriver à l’aéroport : Stress, fatigue et surcharge en sucres rapides diminuent l’efficacité du système immunitaire.

Pendant le voyage

Emportez un masque , ce n’est pas sexy mais cela diminue les risques de contamination d’environ 70 %… si vraiment l’idee vous est insupportable , offrez le diplomatiquement au voisin tousseur.
Lavez vous les mains ou désinfectez les avec une lotion alcolisée avant de manger, boire, avant et après avoir utilisé les toilettes, et après avoir touché le compartiment a bagage ( dimininution des risques de contamination de 40 % ).
Ouvrez la ventilation au dessus de vous et dirigez le jet devant votre face pour qu’il eloigne les eventuels postillons de vos muqueuses nasales et buccales. Et hydratez vous!

Après le voyage

Si, malgré toutes ces precautions, vous avez contracté la grippe pendant le voyage, les symptômes apparaitrons dans les quelques jours qui suivent ( 2 à 7 jours ) . Si vous êtes une personne à risque, consultez un médecin sur place dès les premiers symptômes sinon : repos, soupe de poulet, tisane de thym et homéopathie … Et surtout prenez garde de ne pas contaminer les membres fragiles de votre famille assis autour du sapin de Noël, le nouveau né de votre soeur, ou l’arrière grand-mère diabétique …

Bon voyage!

Vous pouvez poser vos questions au Dr Stern ici:  Drnathaliestern.com