Hadopi et Bikinis

Mai 2009 sonne la fin de l’Internet libre et pour le New York Times, la France porte une lourde responsabilité dans l’affaire. « Les législateurs français ont approuvé l’une des mesures les plus spectaculaires prises dans le combat contre le partage illégal de musique et de films ». L’enjeu est donc de trouver les bon moyens enrayer ce mouvement mondial et malheureusement «la loi française, même pour ceux qui auraient des velléités de l’imiter, semble incapable d’arrêter cette tendance».

Mais Hadopi est encore loin de la ligne d’arrivée, car comme le fait remarquer le New York Times : « Avant qu’elle ne rentre en action, elle doit encore affronter de nombreux obstacles ». Vote au Sénat puis examen potentiel devant le Conseil Constitutionnel, le «projet de Nicolas Sarkozy pour punir les pirates» risque même de se retrouver en contradiction avec une loi votée au Parlement européen. Fait «inhabituel» pour la France, ce projet de loi a même soulevé des contradictions au sein de la majorité parlementaire, au risque de réveiller «la fureur du président». Scandale en prime, le licenciement de Jérôme Bourreau-Guggenheim a la tête du pôle Web et innovation de TF1, tendrait à prouver quel niveau « le très lourd enjeu politique de cette proposition». En conclusion, le quotidien rappelle que le «projet de loi français sera incapable de procéder à de nombreuses suspensions, puisque la technologie avance. Beaucoup de gens partagent a présent la musique a travers des moyens autres que le peer to peer, qui reste la cible principale de la loi française.»

Après le surf, la natation : les chroniqueurs sportifs américains s’interrogent sur les costumes que portent les athlètes et notamment Fred Bousquet, le frenchy qui a tenu en échec le grand Michael Phelps lors de la réunion de Charlotte.  «Bousquet est devenu le premier homme a nager le 50m nage libre en moins de 21 secondes […] portant une combinaison Jaked, faite par une entreprise italienne.[…]Ce record est l’un de 18 de cette année, un nombre inhabituellement élevé pour une année post jeux olympiques», persifle l’air de rien USA Today. Des costumes qui selon le New York Times pourraient bientôt être interdits, mais comme le déclare Fred Bousquet dans ces colonnes :  «A chaque fois que quelqu’un nage bien, c’est la combinaison. Avant la combinaison, les gens disaient que c’était à cause du dopage. C’est dur».

Toujours dans la rubrique sportive: les grèves . Dans un précédent article du Washington Post, Edward Cody accusait les étudiants français de ne pas avoir de motivations claires et définies. Lisel Hintz de Washington prend donc sa plume et défend les grévistes : “La tradition de la grève en réponse à ce qui est perçu comme une injustice est une des richesses de la culture française, et peut être étrangère, voire incompréhensible, a ceux qui sont pas nés et et n’ont pas fait leurs études en France”.

Et pendant ce temps là, les rues françaises se remplissent. Après, les grandes manifestations du premier mai, les ouvriers, et les étudiants, ce sont les personnels hospitaliers qui descendent dans les rues “pour montrer leur colere contre la politique gouvernemental”. Cependant comme le rappelle le New York Times : “la faiblesse chronique de l’opposition et les réticences des principaux syndicats à entreprendre des actions plus radicales, permettent au gouvernement de persister dans ses réformes.”
Pour le moment”.