Handicapés du hug

Dear Guillemette,

Je suis nulle en « hug », ça me pénalise dans ma vie new yorkaise. Aidez-moi à progresser.

Hug Impaired, New York

Hi HI,

Vous avez deux possibilités : faire une bise en commentant d’un susurré « à la française » qui vous donnera un petit côté Arielle Dombasle kind of ou-la-la, ou alors vous pouvez vous lancer dans le hug. Mais attention, choisissez votre camp et tenez vous-y. Un des

problèmes, m’explique Danielle, une Américaine aux fréquentations européennes, c’est que les Français hésitent, se lancent à la fois dans un hug et des bises, d’où des télescopages de têtes pénibles pour tout le monde (le hug se fait avec le visage tourné vers l’extérieur, une bise avec le visage tourné vers l’extérieur s’appelle communément une bosse).

Le premier cas n’est pas moins risqué. Tous les Américains ne sont pas rompus au « European style double kiss » et vous risquez un cafouillage au moment d’attaquer la deuxième bise.
Si vous avez le courage de choisir la deuxième option, annoncez votre intention (pour détromper tous ceux qui reviendraient de vacances en Europe et voudraient vous épater) en tendant les bras vers l’avant. Accompagner votre geste d’un petit cri simulant la surprise de voir qui on avait prévu de voir. Quelque chose comme « heeeyyy… » Refermez les bras autour des épaules du huggé. Faites un petit « social noise » (« it’s sooo good to see you » fait généralement l’affaire. Alternativement « it’s been a long time… », « so glad you’re here » si vous devez en enchaîner). Allez-y franchement.

De nombreuses sources américaines viennent se plaindre chez FrenchMorning de la raideur du Français qui subit son hug raide comme un piquet. La souffrance est contagieuse. Alors jetez vous dans les bras, mettez-y de la chaleur, enveloppez. Posez la main gauche sur l’omoplate gauche, la main droite sur l’omoplate droite. Pour distinguer le hug de l’étreinte amoureuse, les doigts de la main droite tapotent deux fois sur l’épaule droite. Attention, on a dit tapoter, pas tambouriner. Pas non plus de grande claque de vestiaire de foot.

Qui peut-on hugger ? Les gens que vous connaissez. « On ne fait pas de hug à tout le monde en quittant une soirée comme des Français feraient la bise. Le hug est mérité» me dit une Américaine qui en a serré.
Est-ce que la poitrine touche ? Ca peut arriver. Mais notez que beaucoup d’américains font leur hug en se penchant légèrement vers l’avant. Les corps sont plus serrés au niveau des épaules que du tronc. Je ne parle même pas des jambes.

Est-ce qu’il faut fermer les yeux ? Et pourquoi pas ouvrir la bouche !

Allez HI, vous ne le regretterez pas.

Guillemette

Pour poser vos questions pertinentes et obtenir les réponses éclairées de Guillemette, envoyez-lui donc un email.