Hermès fait la fête comme en 2007

«Nous célébrons l’ouverture du premier magasin pour hommes au monde. Pour la soirée, nous nous sommes inspirés de l’univers de l’homme :  salle de voyage, salle de jeu, bibliothèque et club de jazz», explique Robert Chavez, PDG de Hermès of Paris Inc à French Morning. Un faux plafond, des salles à thèmes, des buffets et un parterre de celébrités à l’ouverture de la boutique (Katie Holmes, Martha Stewart, John Slattery, l’acteur de la série Mad Men et Fern Mallis, la prêtresse de la Fashion Week). “New York renoue avec ses bonnes habitudes”, note une invitée.

Le champagne a coulé à flots donc et pour cause : Hermès a annoncé vendredi une croissane de 8,5% en 2009. Pour la région Amérique, elle a annoncé une croissance de 19,5% au quatrième trimestre 2009 à taux de change comparable (11%). Le secret de cette performance : “la distribution limitée, l’artisanat, et l’excellent service”, explique Robert Chavez. La marque a 24 magasins en propre aux Etats-Unis, dont trois à New York, avec le nouveau. En 2010, elle ouvrira un magasin phare pour le Midwest à Chicago.

Située en face de l’autre magasin Hermès, la nouvelle boutique homme sur quatre étages a été réalisée par RDAI, le cabinet d’architectes français fondé par Rena Dumas. Puisque c’est Hermès, on trouve notamment dans le magasin les fameuses cravates en soie et des vestes en cuir (dont le prix de départ est $50,000).  Quelques articles ont été crées spécifiquement pour la nouvelle boutique dont des cravates avec un double motif (Statue de la Liberté et Tour Eiffel, devant des drapeaux américains et français).

Hermès a ouvert son premier magasin américain en 1930. En pleine Great depression, le magasin a dû fermer rapidement. Ce n’est que bien des années plus tard qu’elle rouvre une boutique. En 2007, le groupe ouvre une boutique à Wall Street.  Un invité se souvient encore de la soirée d’ouverture avec son jardin tropical et ses pyramides de petits fours. “C’était incroyable.”