Heureux comme un Québecois

 « Venir ici ça représente la chose la plus bizarre qui me soit arrivée dans ma vie. Si on m’avait demandé dans quelle ville je voulais jouer pour la Saint-Jean, New York est la dernière à laquelle j’aurais pensé ». Ce soir Pépé jouera pourtant bel et bien dans la ville qui a vu défiler les plus grands chanteurs.
«Je suis très heureux de venir ici. C’est la première fois que je vais jouer à l’extérieur du Québec pour la Saint Jean. Je ne sais pas trop à quoi m’attendre. J’appréhende un peu la réaction du public » avoue l’artiste.

Pourtant Pepe n’est plus un novice dans l’univers musical Québécois. Grand gagnant de la 21e édition du Festival en chanson de Petite-Vallée en 2003, gagnant du 7e concours Découverte de la chanson de Magog et finaliste du concours Cégep, Pépé a aussi représenté le Québec au festival international de musique de Belfort, où il a raflé tous les honneurs. Il a récemment sorti un troisième album « cent pour cent bœuf », savant mélange de folk, rock et punk. « Mes chansons restent dans la tête des gens car elles sont légères. Je ne suis pas le genre d’artiste qui va dire pour qui voter, je veux juste donner du bonheur aux gens » explique Pépé.

Ce soir encore la fête nationale du Québec sera l’occasion pour lui de s’amuser plus qu’autre chose. « En fait je ne suis pas un expert en patriotisme » s’excuse le chanteur.  « Pour moi, la Saint-Jean c’est surtout le début de l’été, l’occasion de faire la fête et de boire plus qu’à l’accoutumée ».
Pépé ne sait pas encore quelles chansons il va jouer ce soir ni devant combien de personnes. Ce qui est sûr c’est qu’il y mettra « toute son énergie et toute sa passion ».
Comme d’habitude.

Samedi 23 juin, de 6 h à 11h pm.
ARENA
135 W 41st Street (entre Broadway et 6th Ave)