Imposture, arrestation et pirateries

Cette semaine, le New York Times s’est intéressé à deux reprises au Président de la République française. Les mauvais sondages, d’abord: «Sarkozy a besoin d’un deuxième acte», une renaissance en quelque sorte, selon le quotidien. « Il y a eu beaucoup de renaissances dans la vie politique française: Comme Napoléon, de retour d’exil après la bataille de Waterloo, ou Charles de Gaulle, après ce qu’il a appelé la traversée du désert politique.» Les prédécesseurs de Sarkozy, Jacques Chirac et François Mitterrand,  n’avaient eu de meilleurs résultats selon le quotidien, mais avaient  cependant réussi à sauver les apparences. « Les deux hommes, qui ont régné à plus de 70 ans, ont projeté une sorte de sérénité présidentielle que M. Sarkozy, 20 ans plus jeune, ne possède pas. Ils ont gardé une distance assez royale avec la politique intérieure – contrairement à leur successeur et son approche d’homme à tout faire. » Le quotidien va encore plus loin : étant l’un des seuls leaders européens à pouvoir mener l’Union, cette chute continue dans les sondages pourrait affaiblir l’Europe.

Sur un ton plus léger, le journaliste Roger Cohen, également pour le New York Times, s’est amusé à se mettre dans la tête du président français : « Ainsi, les deux tiers des Français ne pensent pas que je devrais me représenter en 2012. Eh bien, à quoi vous attendiez-vous? Ils voient le gars avec le meilleur travail, la plus jolie femme, la plus belle maison et vous voulez aussi qu’ils m’aiment! » Le journaliste commente aussi la relation Sarkozy-Obama, toujours dans la peau du président français: « Barack un bon gars. Il apprend. (…) Et je lui ai dit, en tant qu’ami j’ai le droit d’être en désaccord. Même si je suis Français, je peux parfois avoir raison! » Enfin, toujours en allusion aux résultats  dans les sondages, le faux Sarkozy s’exclame : « Il n’y a qu’un seul sondage d’opinion qui m’intéresse: les livres d’histoire. Le reste est balivernes! »

La presse américaine s’intéresse aux nombreux témoignages de personnes bloquées sur tout le continent par la faute du nuage volcanique. A Dallas par exemple, une classe de collégiens français en échange scolaire a dû se débrouiller sans l’aide de la compagnie aérienne pour trouver un hébergement, raconte le Dallas News. « Le professeur et ses étudiants se sont rapidement organisés afin de trouver des foyers pour adolescents en détresse. » Les élèves n’ont pas tous bien réagi à la nouvelle : « Maxime, 15 ans, a d’abord pensé que c’était une blague quand il a appris ce qui s’était passé. Les sentiments étaient mitigés, certains étudiants étaient heureux d’avoir plus de temps, et d’autres fatigués par ce long séjour.»

300 américains ont manifestés vendredi 16 avril devant le siège de la société française Sodexo à Washington, afin de dénoncer des pratiques « dégradantes » envers les salariés. Parmi eux, l’acteur américain Danny Glover. Selon le journaliste Zennie Abraham du San Fransisco Gates , « Glover et plusieurs autres ont été arrêtés après avoir traversé un cordon de police. Gardons à l’esprit que ces arrestations sont toujours mises en scène avec la collaboration des responsables de la police locale. (…) Si Danny Glover veut faire des vagues, il devrait lancer une société de lobbying et un comité d’action politique. »

« La suite de Pirates des Caraïbes attrape une sirène française » rapporte TV Guide. Disney a en effet annoncé la semaine dernière qu’Astrid Berges-Frisbey, de 23 à peine, avait été choisie pour jouer dans le prochain volet des aventures du Capitaine Jack Sparrow, prévues pour mai 2011, en compagnie de Johnny Depp et Peneloppe Cruz. Après avoir dirigé Marion Cotillard dans Nine, Rob Marshall dirigera donc « l’une des actrices les plus demandées du cinéma français » selon le Hollywood Insider. Astrid Berges-Frisbey a été remarquée en France dans Un barrage contre le Pacifique et La première étoile.