“Je me sens bien à Miami”

A quelques semaines des play-offs de la NBA (National Basketball Association), j’ai rendez vous  avec Yakhouba Diawara, joueur français des Miami HEAT. Je me présente à l’American Airlines Arena, théâtre du succès historique des HEAT en 2006, mené à l’époque par Shaquille O’ Neal. Dans le hall d’entrée sont déjà amassés multitude de cameramen et journalistes sportifs. Seule femme du groupe, je ne me laisse pas intimider et entre dans la salle d’entraînement. Dans une chaleur moite, s’entraînent tous les géants de l’équipe. Yakhouba est là, son coéquipier, le célébrissime Dwayne Wade, aussi. Je les regarde enchaîner slam dunk, contres et autres acrobaties  avec facilité et aisance. Les derniers ballons ont été ramassés et rangés et Yakhouba se prête très gentiment  au jeu des questions.

French Morning: Le Miami Heat est quasi assuré d’aller aux play-offs, quels sont vos objectifs pour cette fin de saison ?
Yakhouba Diawara: L’objectif de l’équipe est de finir 5eme ou 6eme et de passer le premier tour des play-offs.

Vous vous  voyez plutôt dans l’équipe des HEAT  l’an prochain ?
Je suis « free agent » (NDLR: libre de s’engager avec n’importe quelle équipe) donc on verra comment ça se passe. Je me sens très bien ici. Après la saison, on fera un bilan avec mon agent et on regardera les propositions.

Vous évoluez aux cotés de l’une des stars mondiales du basket, Dwayne Wade. Quel contact avez-vous avec lui ?
C’est clairement une inspiration d’être à ses côtés. On le regarde, on prend des conseils. C’est vraiment une grande star aux US et même en Europe. Ca fait plaisir de jouer avec quelqu’un comme lui. Tout le monde ne peut pas dire qu’il a joué dans la même équipe que Dwayne Wade et Carmelo Anthony . C’est un réel privilège et j’essaye  d’en apprendre le plus possible.

Cette année, il y a  pas mal de Français en NBA, Quelles relations avez-vous  avec eux ?
Quand on joue les uns contre les autres, on s’appelle et on essaye de manger ensemble la veille du match. De temps en temps, nous nous envoyons des textos pour prendre des nouvelles.  Nous avons tous un emploi du temps très chargé. J’espère que nous nous retrouverons en équipe de France.

A votre avis, comment s’explique la différence de comportement des supporters aux US qui sont pacifistes et en France où ils peuvent être assez violents ?
Je pense que le niveau de sécurité et la mentalité sont les facteurs déterminants. En Europe, les supporters sont cœurs et âmes  pour leur équipe. Pendant mon année a Bologne, en Italie, j’ai fait l’expérience des supporters italiens qui pour un match à 20h arrivent à 17h pour faire le BBQ dehors. Les fans en Europe sont généralement plus jeunes et passionnés. Aux US, c’est un mix, les spectateurs viennent en famille de 7 à 77 ans.

Pensez-vous également que cela pourrait être dû à l’engagement  des joueurs de la NBA dans la vie communautaire locale ?
La NBA est très  active côté pub et a de nombreux projets type « NBA care ». Nous allons à la rencontre et à l’écoute des gens dans les hôpitaux, les écoles, les quartiers défavorisés… il n’y a pas cela en Europe. Les stars du Basket aux US sont plus approchables que les joueurs de foot en Europe. Les supporters les respectent donc peut-être plus pour cela. Ca me plait beaucoup de faire tout ca pour notre communauté de Miami.

Depuis 2 ans, vous êtes à Miami, comment se passe votre intégration ?
La transition  de Denver (où il a joué de 2006 à 2008, NDLR) s’est bien passée et je continue à m’adapter. J’apprécie particulièrement les 25 degrés toute l’année à Miami ! Ca fait maintenant 8 ans que je suis aux US. J’ai fait mes années d’université ici (en Californie à l’universite de Pepperdine). Apres un bref passage à Dijon pendant un an, je suis revenu aux États-Unis. J’ai même parfois du mal à parler français, vu que toute ma vie professionnelle se passe en anglais. Je suis vraiment 50% français et 50% américain.

Etes-vous plutôt :
Bagel ou baguette ? A Miami, Bagel
Burger ou steak frites? Steak frites
Bordeaux ou Budweiser ? Aucun, je ne bois pas
Mercedes ou Cadillac ? Je roule en Cadillac
David Guetta ou Jay Z ? Jay Z
Football européen  ou  américain ? Européen bien sûr ! J’essaierai peut-être d’aller à la coupe de monde en Afrique du Sud sauf si je joue pour l’équipe de France pour les championnats mondiaux en Turquie.

Où achetez ou consommez-vous vos produits français ?
Je vais de temps en temps chez “Georges” dans Coconut Grove et chez “Paul”.

Samedi soir, pas de match, vous dînez entre amis ou sortez à South Beach ?
Je reste plutôt à la maison avec ma femme et si on a envie de sortir  on va chez Georges, Prime One Twelve, Houston ou Texas de Brazil.

Malgré les saisons NBA bien chargées, avez-vous le temps de profiter de la plage ?
Je n’ai pas vraiment le temps. Quand il n’y a pas d’entraînement, j’en profite pour me reposer à la maison avec ma famille et mes amis. On a besoin de s’aérer et penser à  autre chose qu’au basket.

Vous passez votre temps libre plutôt avec vos coéquipiers ou vos amis ?
Je le passe en famille et avec mes amis français. Les coéquipiers, je les vois déjà tous les jours …

Quels sont vos projets une fois que la saison sera terminée ?
Je vais d abord voir comment ça se passe avec mon contrat et peut-être que je jouerai aussi avec l’équipe de France au championnat du monde en Turquie. Je vais aussi aller faire ma visite annuelle en France pour voir mes parents. Apres l’été, c’est retour aux US et au boulot !!

(Crédit photo: NBA photos)

http://www.nba.com/nba_cares/