Jean Dujardin et Bérénice Bejo, deux artistes à Santa Barbara

“The Artist” continue son operation-séduction aux Etats-Unis, fort de ses dix nominations aux Oscars. Quelques semaines avant la cérémonie, Jean Dujardin et Bérénice Bejo auront les honneurs de la 27e édition du «Santa Barbara International Film Festival» (organisé du 26 janvier au 5 février). Le duo vedette du film muet de Michel Hazanavicius sera récompensé pour sa prestation le samedi 4 février à 20 heures (tapis rouge à 19h30), lors d’une soirée spéciale organisée à l’Arlington Theatre.

Roger Durling, directeur du festival, leur remettra ainsi le «Cinema Vanguard Award», un prix décerné chaque année aux acteurs ayant tracé leur propre sillon dans l’industrie cinématographique, non sans prendre des risques artistiques. «Il ne fait aucune doute que Jean Dujardin et Bérénice Bejo apportent une contribution tout à fait unique à ce film et au cinéma en général, indique Roger Durling. A une époque où le grand spectacle, les lumières et les effets spéciaux occupent la majeure partie des films, le “pas de deux” – physique et émotionnel – de Jean et Bérénice est tout simplement merveilleux.»

Le duo français se trouvera en bonne compagnie au palmarès du festival, puisque Nicole Kidman, Christopher Waltz, Peter Sarsgaard, Kristin Scott Thomas et Ryan Gosling, ont décroché ce «Cinema Vanguard Award» avant eux.

La cérémonie de remise du prix, en présence des acteurs, sera ouverte au public. Deux mille places sont disponibles dans l’auditorium de l’Arlington Theatre, mais du fait du succès rencontré par le film, il ne restait à la mi-janvier qu’une centaine de places au tarif de 55 dollars.

Films français à l’honneur

Le film «The Artist» ne sera toutefois pas le seul à représenter la France lors de ce festival. Car les organisateurs ont décidé de récompenser la créativité du cinéma français en proposant, en marge de la sélection officielle, une catégorie baptisée «Cinéma Nouveau» (parrainée par le “Los Angeles Film & TV Office” de l’ambassade de France).

Sept films de jeunes réalisateurs français ont ainsi été retenus, notamment «La Guerre est déclarée». Cette sélection sera diffusée durant les dix jours du SBIFF : «Ces derniers mois, lors des différents festivals à travers le monde, nous avons pu assister aux projections de centaines de nouveaux films venus de France, explique Michael Albright, responsable de la programmation. Chacun d’entre eux avait une puissance, touchante ou humoristique, sans équivalent dans le cinéma mondial. Il est très vite devenu évident que nous devions saluer ce travail.»

Cinq des sept films seront projetés pour la première fois sur le sol américain à l’occasion du festival : «Dans la mesure du possible, nous recommandons au public d’aller voir chaque film. Et nous lui conseillons aussi de suivre de près la jeune actrice Adèle Haenel, dans « Après le Sud » et « Iris In Bloom », qui sera certainement l’une des stars de demain.»

A noter que, dans une autre catégorie, l’ancienne actrice de la comédie «Seinfeld», Julia Louis-Dreyfus, présentera quant à elle un court-métrage consacré à la France, intitulé «Picture Paris».

Infos pratiques :

Pour plus de renseignements et acheter les tickets, visiter le site web du festival : http://sbiff.org/