JH recherche appartements

Saturé, le marché de l’immobilier new-yorkais ? Jamais. A en croire Alexis Guichard, il y a de la place pour tout le monde. Ce jeune Français d’origine stéphanoise, broker d’actions américaines chez Tradition Asien le jour, entrepreneur le soir, vient de lancer habitatconnect.com, un site de vente et de location d’appartements sur New York. Son ambition ? «Créer un genre de Craigslist plus ergonomique, plus sécurisé plus réactif, et plus spécialisé». Rien que cela.

A l’heure actuelle, le site propose une gamme complète de services immobiliers, allant de la location court terme à la location long terme, en passant par la vente et la colocation. On y trouve également un annuaire de prestataires de services spécialisés dans l’entretien et l’aménagement de la maison – plombier, éléctriciens, peintres, décorateurs –, des forums de discussion, un service de conciergerie ainsi que toutes sortes de contacts et adresses utiles pour les nouveaux venus à New-York : babysitters, femmes de ménage, restos branchés et hôtels pas chers. Bref, habitatconnect est une mine d’infos… en développement.

«Pour l’instant, je suis en phase de test et j’ai décidé de râtisser large pour voir ce qui marche le mieux, indique-t-il. Mais à terme, si je veux tirer mon épingle du jeu, je sais que je devrais concentrer mes efforts sur un créneau particulier.»
Alexis a déjà sa petite idée. A priori, il pense se spécialiser dans la location à court terme, et cibler en priorité une clientèle européenne. Car à l’entendre, la demande est considérable. «Je suis moi-même propriétaire de deux appartements meublés sur la 14 ème rue, que je louais au début pour trois mois minium. Puis je me suis aperçu qu’il était bien plus intéressant de fonctionner à la nuit ou la semaine.»

Le prix moyen d’une chambre d’hôtel à Manhattan avoisinant les 350 dollars, en effet, de nombreux touristes se laissent tenter par la formule, souvent plus économique. Côte propriétaire, l’opération est tout aussi profitable : en général, il leur suffit de quinze jours à ce rythme pour réaliser le chiffre d’un loyer mensuel.
C’est ainsi que, grisé par le succès de ses propres appartements – «je n’arrivais plus a faire face à la demande !», Alexis a eu l’idee de se lancer dans l’immobilier. Il a passé son examen de broker – dont il recevra la charge officielle d’ici un an-, et a investi environ 15 000 dollars dans la création d’habitatconnect.com.

Pour l’instant, il est en contact avec 7 propriétaires, et propose 18 appartements en location à court terme. Un chiffre qu’il entend bien évidemment développer en recrutant de nouveaux particuliers. Référencer une annonce est entièrement gratuit. «Je compte me rémunérer grâce à la publicité», indique Alexis. A terme, il souhaiterait lancer une version française d’habitatconnect, investir dans de nouveaux appartements, quitter les salles de marchés et travailler à temps plein dans l’immobilier. Broker est un métier plein de ressources – et de possibilités.

www.habitatconnect.com