Joey Starr à Central Park

Tout est parti d’une invitation de Wyclef Jean, le fondateur du groupe The Fugees.
Joey Starr, le sulfureux rappeur français, sera présent dans le cadre d’une soirée consacrée aux musiques urbaines françaises et afro-caribéennes. Il sera à l’affiche de ce concert aux cotés d’autres chanteurs et rappeurs comme le Jamaïcain Junior Reid, les Haïtiens Djakout Mizik, Black Alex et Jimmy O, ou l’Américain Mecca a.k.a. Grimo.
Depuis la séparation de NTM en 1998, Joey Starr n’est pas resté inactif. Il a produit plusieurs artistes comme Iron, Naja ou Fatcap. En 2006, le rappeur a également sorti une compilation, « My Playliste : by Joey Starr », réunissant ses titres préférés de NTM à KRS-One en passant par I AM. En mai 2006, il a aussi co-écrit sa biographie, « Mauvaise réputation ».

A Central Park, Joey Starr interprétera son album « Gare aux Jaguarr ». Cet album, fortement marqué par le style musical ragga-zouk, est le premier opus du genre pour le chanteur. Aux cotés de titres originaux comme « J’arrive » ou « Soldats », il fait une adaptation du « Métèque » de Georges Moustaki. Dès sa sortie en octobre 2006, l’album a pourtant fait polémique. En cause : une reprise de « Gare aux gorilles » de Georges Brassens. Le rappeur n’avait pas eu l’autorisation de s’inspirer des paroles de cette chanson par les ayants-droit de Georges Brassens. L’album a été retiré des bacs durant deux semaines. Une nouvelle édition a donc été élaborée et mise sur le marché sans le fameux titre. Ceci n’a pas empêché le débat de se porter aussi sur les textes de l’ex-star des NTM. Celui-ci y évoque quelques-unes de ses célèbres frasques comme son agression d’une hôtesse de l’air. Cette polémique occasionna une belle promotion du disque au grand dam de ses détracteurs.
A bientôt 40 ans, Joey Starr ne semble pas s’être assagi, et ce, malgré sa participation en 2006 aux campagnes d’inscriptions sur les listes électorales dans les banlieues. Son image de bad boys lui colle toujours à la peau.

Central Park SummerStage. Le dimanche 8 juillet à 15h.