Just Married

 «L’affaire is fini. La «ooh-la-la romance» entre le Président français à peine divorcé et l’ex-mannequin Carla Bruni est maintenant légale». Soulagement donc au New York Daily news. Le New York Times se félicite aussi de ce mariage qui met fin au «cauchemar protocolaire» que connaissaient les deux amoureux.

Richard Valeriani du Huffington Post estime que le Président français «peut maintenant retourner à d’autres affaires, comme les affaires d’Etat». Avant d’ajouter : «Bien que les Italiens aient appris aux Français à cuisiner, on peut douter que Carla passe beaucoup de temps dans la cuisine».

Le Washington Times espère quant à lui que la nouvelle union va permettre d’enrayer la chute du Président Français dans les sondages. Mais comme le rappelle le Washington Post : «depuis Hélène de Troie, il est de notoriété publique qu’il peut être dangereux d’apporter une belle femme dans un château». De la même manière, “trop d’amour nuit à un homme d’action“.

Philip Kennicott, dans son essai «Ooh-la-la Lyrics», publié dans le Washington Post, avoue aimer «écouter la voix voilée de la première dame de la France », car « Nobody sings sexy better than Bruni». «Cela serait trop rapide et condescendant de ne la considérer que comme une “super model”. Elle est également une incontestable chanteuse, un compositeur de talent et une étonnante experte en roucoulements qui rendent les chansons françaises si érotiques et intimes ».

Après avoir analysé les paroles de «Raphaël», la chanson de Carla Bruni destinée à son ancien mari, le journaliste écrit : «si Sarkozy a fait ses recherches, il devrait connaître la merveilleuse capacité de sa femme à transformer les drames de sa vie sexuelle en art. Aimez Carla et vous risquez de finir en parole de chanson».

Philip Kennicott conclue: «Bruni est apparue dans le théâtre de la vie politique française pas seulement comme une “gourmandise présidentielle”. Elle et Sarkozy sont désormais quasiment des figures allégoriques, comme le thème du conflit entre l’Amour et la Gloire, privilégié dans les opéras à Versailles. A la différence près que Bruni n’est pas seulement l’incarnation de l’Amour, elle est aussi l’auteur et le compositeur de cette petite pièce».

Wikipédia aurait également annoncé la bonne nouvelle du mariage des deux tourteraux : sur la page consacrée à Carla Bruni, on pouvait lire : «Première Première Dame de France à avoir posé nue» nous rapporte le Washington Post.