La Bretagne à la conquête de Manhattan

La Kevrenn Alré, groupe de musiciens et de danseurs bretons, défilera sur la Cinquième Avenue lors de la parade de la Saint Patrick le 17 mars prochain. Au programme : chants et musique celtes, accompagnés de danse traditionnelle. Jamais aucun groupe français n’avait participé à ce défilé.

La venue de la Kevrenn Alré a été préparée avec enthousiasme par les bretons new-yorkais, et en particulier par BZH-New York, une association de « bretons et amis de la Bretagne » (BZH pour Breizh, « Bretagne » en breton). Ils se mobilisent pour promouvoir la région. « Il y a un engouement des jeunes Bretons de 25-35 ans présents à New York» estime Eric Thoby, membre de BZH.

Tout a commencé par l’invitation du Comité irlandais qui organise la parade, rencontré lors d’un festival inter celtique en France. « Les Irlandais ont voulu s’ouvrir aux Celtes. Et la Bretagne fait partie des nations celtes» explique Laurent Corbel, membre de BZH chargé d’organiser l’événement. La parade de la Saint Patrick, la fête nationale irlandaise, parcourt la Cinquième Avenue et réunit un million de spectateurs, dont Hillary Clinton et Michael Bloomberg. «La Kevrenn Alré figure en quatrième position du défilé sur les deux cents groupes» indique Laurent Corbel avec fierté.

Composé de trente-huit musiciens (joueurs de grosses-caisses et bombardes – instrument à vent) et de seize danseurs, le groupe a été consacré champion de Bretagne de bagad de première catégorie en 2005-2006.

Originaire d’Auray, dans le Golfe du Morbihan, le bagad n’en est pas à son coup d’essai aux Etats-Unis. Il a déjà donné des représentations lors de festivals folkloriques internationaux en Caroline du Nord et à Lafayette en Louisiane.

Pendant cinq jours, la Kevrenn Alré sera la vitrine de la culture bretonne aux Etats-Unis. Au programme en plus de la parade : concerts au Carnegie Hall, à Central Park, ou encore dans des bars du Lower East Side et de Brooklyn.

Laurent Corbel, Morbihannais de 34 ans, se réjouit à l’idée d’écouter ses compatriotes à Central Park. « Ça va être extraordinaire. La musique est tellement puissante qu’elle fait vibrer. Les gens vont danser, ça devrait réunir beaucoup de monde. »

Les représentations de la Kevrenn Alré – financés uniquement par une vente aux enchères et par l’association- sont l’occasion de faire connaître la culture bretonne à Manhattan. «Il s’agit aussi de donner une bonne image de la France» ajoute Eric Thoby. Plus largement, l’association cherche à promouvoir les échanges culturels et économiques entre la Bretagne et New York. Par exemple, des artistes new-yorkais pourraient participer au prochain festival de musique électronique de Rennes. Et des entrepreneurs de Côte d’Armor doivent venir rencontrer des entrepreneurs new-yorkais l’automne prochain. A terme, BZH-New York veut faciliter l’implantation d’entreprises bretonnes aux Etats-Unis.

Pour conclure son séjour, la Kevrenn Alré mettra le cap vers Philadelphie, où elle doit aussi donner une représentation. Les Bretons en profiteront pour rendre hommage à Benjamin Franklin. Ils n’hésitent pas à raconter que lorsque Franklin vint demander leur secours aux Français pendant la guerre d’Indépendance, c’est par la Bretagne – et la rivière d’Auray- qu’il est passé.

Programme :

Vendredi 16 mars – Alliance Française
19h30 : Silent Auction
21h00 : Concert-spectacle

Samedi 17 mars
11h00 : Parade sur Fifth Avenue.
20h00 : Carnegie Hall – concert avec les Chieftains

Dimanche 18 mars
12h-15h : Central Park – concert
19h00 : L’Annex (Lower East Side) concert

Lundi 19 mars
19h00 : Parade à Williamsburg et concert au Zébulon

Mardi 20 mars
19h00 : Concert au Jimmy Duffy’s

www.bzh-ny.org