“La fille du régiment” met le Met Opera au pas

Véritable triomphe lors de sa première à Paris en 1840, “La fille du régiment” de Gaetano Donizetti est resté un classique de l’opéra comique. Comme dans toutes les oeuvres d’un genre similaire, l’histoire – celle d’une jeune fille élevée par des soldats – est rocambolesque et pleine de couleurs. On retrouve, pêle-mêle, des militaires, des duchesses en détresse, une pincée de suspens et de romantisme. Le célèbre aria pour ténor “Ah ! mes amis, quel jour de fête“, immortalisé par Pavarotti est d’ailleurs extrait de cet oeuvre. Bien qu’Italienne, “La fille du régiment” reste une oeuvre marquée par son patriotisme, simple et tendre.  Il était d’ailleurs coutume de la représenter le 14 juillet.

Ce sera pourtant, cette fois-ci, au Met Opera, que l’on aura la chance d’applaudir cette pièce lyrique indémodable, revisitée par Laurent Pelly, metteur en scène français. Ce n’est pas la première fois que l’opéra est joue à New York. Lors d’une représentation en 2008, la cantatrice Natalie Dessay avait endossé le rôle de la « La Fille ».  Nino Machaidze joue ce rôle en 2011.

Infos pratiques :

La fille du régiment, au Metropolitan Opera du 15 Décembre jusqu’au 6 janvier, 150 west 66th street, horaires et prix ici.