La France débat et Paris s’éteint

Alors que pour le gouvernement français le débat sur l’identité nationale est “un moyen pour les citoyens de faire le bilan sur ce qu’ils sont et la place de la France dans le monde”, Voice of America ironise en précisant que proposer et participer à ce débat est déjà une “preuve de votre identité”, car nous seul avons l’amour des discussions.  Selon le journaliste, la France a changé de visage avec l’immigration: “on croise des femmes voilées, le couscous est devenu le repas préféré des français et des mots comme “toubib” épicent la langue française”.

Avant Noël, le Washington Post s’inquiétait de “la tension grandissante” chez les Musulmans français en raison du débat sur l’identité nationale. Revenant sur la profanation de la Mosquée de Bilal à Castres (deux oreilles de cochons et un groin avaient été retrouvés sur la porte avec les inscriptions “Pouvoir Blanc” et la “France aux Français”), le journaliste s’inquiète de voir la France ouvrir “une boîte de Pandore Raciale“. La France est “de plus en plus mal à l’aise avec ses plus de 5 millions de musulmans”. Entre le débat sur l’identité nationale, le vote d’une commission parlementaire pour l’interdiction de la burqa, ou encore des idées controversées comme l’interdiction des drapeaux étrangers lors des mariages et les déclarations d’ André Valentin qui pense “que la France va être bouffé par l’immigration” le ton monte et encourage la montée d’extrémistes. Cette situation pour le journaliste devient presque “incontrôlable” et ne “trouve toujours pas de solution”.

Le Conseil Constitutionnel Français a rejeté une taxe sur les émissions de carbone pourtant fortement soutenu par notre Président. Le New York Times s’étonne du refus de ce projet qui selon le conseil “contenait trop de dérogations pour les pollueurs”. Le quotidien y voit la “un véritable coup dur pour Nicolas Sakorzy” qui cherchait à “redorer son image verte au niveau international”.

Le Canadian Press s’inquiète de l’état de notre chère Capitale. D’après le journaliste Paris serait en train de devenir la “Capitale européenne du Sommeil”. Malgrès la tentative du gouvernement de laisser ouverts les bars et boites jusqu’à 7h de matin les fêtards émigrent vers d’autres villes européennes: “Les policiers stoppent toujours les fêtes, pour tapage nocturne, éclairage ou autres…“. Une pétition signée par 14000personnes, circule sur internet pour demander aux autorités une législation plus claires et des subventions pour l insonorisation.

En cette fin d’année, le Washington Post s’intéresse au champagne. Selon le quotidien, “la crise profite aux fêtards” avec la baisse considérable du coût de notre boisson préférée.  On peut maintenant s’offrir une bouteille pour moins de 14$ et même les grandes marques ont suivi le mouvement.  Le journaliste reste tout de même prudent sur cette réduction par peur de voir le champagne “perdre son prestige”.

Le Time s’étonne que la France ait aussi bien pris il y a 3 ans l’interdiction de fumer et se dit même “choqué”. Mais pour  le journaliste “un retour de bâton était inévitable”, à cause du manque d’inspection de nombreux établissements ignorent la loi et se retouvent très vite enfumés. Le Time peint alors, le tableau d’une société française rebelle où “certains allument même leurs cigarettes dans les stations de métro”.

ABC News rend hommage au “Baron de la beauté” Yves Rocher décédé à 79 ans samedi 26 Décembre. Le journaliste regrette ce grand industriel français, créateur et directeur de la marque Yves Rocher et qui fut le pionnier de l’utilisation des plantes dans les produits de comestiques, inspiré par les herbes et les plantes de sa région natale la Bretagne.