La nuit blanche, version Greenpoint

Depuis 10 ans qu’elle existe, la nuit blanche parisienne a vu son concept transposé à de nombreux pays, dont les Etats-Unis! Demain, samedi 1er octobre, Greenpoint présente sa propre nuit blanche, “Bring to light”, qui a lieu en même temps (ou presque, décalage horaire oblige) que celle de Paris. Au programme, de 18h jusqu’à minuit, des installations de son et de lumière dans les rues, des spectacles et des oeuvres d’art. La majorité des installations sont situés sur Noble street et Milton street.

Vous pourrez admirer, entre autres, l’oeuvre de Camille Scherrer “In the woods”: passez devant les projecteurs et vous verrez votre ombre se transformer en celle d’une créature de la forêt. Ne ratez pas “commercial break”, une projection vidéo qui réunit le travail de 130 artistes explorant les liens entre art et publicité dans les grandes villes. Et avec l’oeuvre “links”, l’artiste Gabriela Barcia-Colombo projette des vidéos de New Yorkais sur la grille d’un parc. En tout, une soixantaine d’oeuvres résolument contemporaines et souvent très déjantées vous attendent au coin des rues de Greenpoint.

Bring to light, la nuit blanche new yorkaise, c’est le samedi 1er Octobre de 18h à minuit à Greenpoint. Rues à arpenter: Noble street et Milton Street au croisement avec Franklin street, ainsi que l’India street pier. Pour accéder au festival, le service des East River Ferry jusqu’à l’India street pier sera assuré jusqu’à minuit, et le métro G sera remplacé par des navettes qui partiront toutes les dix minutes.