Le Bernardin rénové ouvre ses portes

Pour GQ Magazine c’est l’un des “sept temples de la cuisine mondiale”; il fait aussi partie du club très fermé des restaurants new-yorkais classés 3 étoiles au guide Michelin (seulement 5). Mais le Bernardin n’avait pas changé de décor depuis des années. Ce très célèbre établissement fondé à Paris en 1972 par Gilbert et Maguy le Croze, a déménagé à Manhattan en 1986. Depuis la mort du chef Gilbert le Coze en 1994, c’est le chef français Eric Ripert qui est passé derrière les fourneaux.

La rénovation du restaurant à été faite par le cabinet d’architecte Bentel & Bentel, qui a allégé la décoration pour rendre l’endroit plus moderne. La clientèle a rajeuni. Fini les chaises caramel, place aux banquettes en cuir chocolat avec des tables beaucoup plus spacieuses. Quand aux murs, les nombreux tableaux ont disparus pour laisser place à une seule peinture de 7 mètres de l’artiste Ran Ortner intitulée “Deep Water N°1”. Pas d’inquiétude pour les habitués du restaurant, malgré le changement d’apparence, le poisson est toujours le centre du menu.

Mais la nouveauté, c’est la création d’un “Bernardin lounge”, où la veste ne sera pas obligatoire, et où l’on pourra découvrir des cocktails (une première) et des petits plats inédits. Dans le menu du bar on trouvera du gavlax (spécialité scandinave à base de saumon cru en filet), des brochettes de thon et des cappuccinos de homard. Des changements qui permettent au Bernardin de “ne pas se figer dans le temps”, ce que Maguy Le Croze veut surtout éviter.

“Le Bernardin”, 155West 51St, New-York, NY 10019, (212) 554-1515

Ouvert pour déjeuner du lundi au vendredi et pour dîner du lundi au samedi. Réservation obligatoire et mieux vaut s’y prendre à l’avance.

Pour plus d’informations et pour consulter le menu: www.le-bernardin.com

Photo: Le Bernardin