Le Cannes du Queens

A quelques jours du coup d’envoi de la septième édition du Queens International Film Festival (QIFF), sa fondatrice Marie Castaldo est sur le pied de guerre. «Je me réveille à 6h du matin pour promener mes chiens (ndlr, elle en a dix !) et je travaille de 8h à 1h du matin, indique-t-elle. Mais ça ne me gêne pas. J’aime être busy ». En écoutant Marie Castaldo manier le « Franglish » à la perfection, on comprend pourquoi cette Réunionnaise a décidé, il y a maintenant sept ans, de lancer un festival international du film dans le Queens : elle vit dans un monde sans frontières.

A 16 ans, elle qui se sentait un peu a l’étroit dans sa ville natale de Salazie, où l’accès au monde extérieur se limitait à une télévision visible une fois par semaine à la mairie, décide de partir à l’aventure. Cap d’abord sur Mayotte, puis, sur l’Afrique du Sud à bord du trimaran « l’Audacieux », avant de s’installer quelques années plus tard au Kenya. La transgression de frontières, une idée sans doute à l’origine de sa passion pour le cinéma, l’art de donner la sensation au spectateur qu’il voyage et s’évade enfermé dans une salle obscure. Le cinéma la passionnait déjà à la Réunion. Arrivée en 1991 à Paris, elle décide de lancer sa propre boite de distribution. Elle multiplie les allers-retours Paris-Los Angeles, avant de s’établir dans la Cité des Anges à la tête de sa société, qui prospère. S’installant à New York en 1997, c’est encore le cinéma qui l’aide à trouver ses marques. Dans la foulée du 11 septembre, elle lance le Manhattan Film Festival à Tribeca pour lever des fonds pour les pompiers victimes des attentats.

[ad#Article-Defaut]

Cependant, elle devra abandonner le projet après l’ouverture du fameux Tribeca Film Festival de Robert De Niro. Sans regret. Car grâce à ce dernier, Marie Castaldo découvre le Queens. A la recherche d’un autre terrain de jeu pour son festival, elle s’y rend pour faire de la prospection et en tombe amoureuse. «C’est le borough le plus international de New York, le monde se trouve dans le Queens, s’enflamme-t-elle. C’est le berceau du cinéma, en témoignent les studios Kaufman et Silver Cup, le Museum of the Moving Image et les communautés artistiques de Long Island City et d’Astoria (…) C’est l’endroit rêvé pour un festival international du film. »

Pari gagné. Après sept ans de croissance, QIFF peut s’enorgueillir d’un beau palmarès : révélation de nouveaux talents, une réputation qui n’est plus à faire parmi les cinéphiles et les cinéastes, une vocation pédagogique reconnue qui l’ancre dans la vie de la communauté… « Je veux que QIFF, dans sa dixième année, soit parmi les dix premiers festivals, avec Cannes et Sundance, sourit-elle. Mon but est de montrer au monde que Queens est plus que le tournoi de tennis de Flushing Meadows ». Décidemment, Marie Castaldo n’a pas de frontières.

FRANK SINATRA SCHOOL OF THE ARTS: la plupart des projections ont lieu ici. 35-12 35th Avenue, Queens, 11106   Google Map

Le film Cars of the Revolution de Tolga Örnek sera projeté pour la soirée d’ouverture à 7:15pm Jeudi 12 Novembre.

A voir aussi Jeudi 12 Novembre :

  • Two Loves, Documentaire d’Hanna Long et Michelle Pipplinger à 1pm
  • Show me the Way, Documentaire de Sheila A. Laffey & Gazecki William à 1pm
  • The Listenner, Film de Chad Gravallese à 6:30pm
  • Snowyville, Film d’animation de Michael Attardi à 7:15pm

A voir aussi Vendredi 13 Novembre :

  • Snapshots of a Village, Documentaire de Philippa Connolly à 11am
  • The Beautiful people, Court métrage de John Commare & Doug McDade à 12pm
  • Lily, Film de Hiroshi Nakajima à 4pm.
  • Domino Effect, Film d’Alex Freitas & Nicole Sykes à 8pm

A voir aussi Samedi 14 Novembre

  • Somewhere Beyong, Court-métrage de James Babanikos à 10am
  • Beneath the River, Film de Brian Strine à 10am

A voir aussi Dimanche 15 Novembre

  • Future Planet, Documentaire de Barbara Zemljic à 10am
  • A different conversation, Documentaire de Lindsay Emery & Jonathan Cross à 11am
  • Looking for the Shot, Documentaire de Patrick McCarthy à 3pm

Toutes les projections à voir sur le Programme complet: Queens International Film Festival