Le départ new-yorkais de Francis Joyon tombe à l’eau

Dimanche dernier, le ciel n’était pas avec Francis Joyon. Le skipper français, qui devait s’élancer de la marina de Brooklyn pour battre le record de traversée de l’Atlantique Nord en solitaire dans le sens ouest-est, a du rebrousser chemin alors que son maxi-trimaran IDEC était engagé dans l’embouchure de la Hudson River, en route vers la zone de départ. Le Français a été surpris par les orages et les pluies diluviennes qui se sont abattus sur New York – les plus fortes précipitations enregistrées en 116 ans.

A cause de ces conditions de navigation difficiles, le Francais aurait heurté une des bouées métalliques qui flottent sur la Hudson, causant une avarie à son multicoque. “Alors qu’il remontait le chenal et se dirigeait vers la ligne de départ, Francis Joyon a découvert une fissure sur le bras de liaison avant d’IDEC. Le skipper explique qu’ils ont vraisemblablement dû heurter une bouée de chenal. La tentative de record de la traversée de l’Atlantique du maxi-trimaran IDEC est donc reportée” a indiqué un porte-parole dans un communiqué, précisant que les conditions météorologiques étaient “difficiles” et la visibilité “réduite”.

“Le carénage du bras de liaison avant de son trimaran IDEC est endommagé et le skippeur a dû faire demi-tour pour rejoindre la marina de Gateway. La réparation nécessite un travail de stratification que Francis effectuera seul à New York”, poursuit le communiqué. Mercredi, Joyon n’était toujours pas reparti.

Le record de traversée trans-atlantique est détenu par le Francais Thomas Coville en 5 jours 19 heures 30 minutes 40 secondes. Joyon détient depuis 2008 le record du tour du monde en solitaire sans escale (57 j 13 h 34 min 06 sec).