Le MXP4 à l’assaut du net

Imaginez votre chanson préférée en version pop, jazz, soul et dance, tout ça dans un même fichier. Cela sera bientôt chose possible grâce au nouveau format MxP4, lancé lundi par les Frenchies de l’entreprise Musinaut, simultanément à New York, Londres et Paris.
L’ambition annoncée : remplacer le format MP3 (format de compression nous permettant d’écouter nos musique favorites dans notre baladeur) en imposant un nouveau standard musical de meilleur qualité, et amorcer une écoute de la musique interactive.

A l’origine du projet, trois Français bien connus du monde de la musique et du jeux vidéo: Gilles Babinet -fondateur de Musicwawe-, Sylvain Huet -concepteur de la technologie SCOL (technologie associant 3d et internet)-, et Phillipe Ulrich -fondateur de Cryo Interactive.
Entre réunions et brainstorming, les trois protagonistes fondent finalement la société Musinaut en juillet 2006.
L’entreprise «comprend actuellement une vingtaine de personnes dont 2/3 d’ingénieurs-musiciens» nous explique Trish Thomson, CEO de la boîte.

Embauchée au mois de janvier par les fondateurs et le conseil d ‘administration, cette hardworker représente l’aspect international du projet, et le défend bien : « Grâce au MXP4, on peut naviguer, explorer, pousser la composition plus loin […] c’est une nouvelle expérience musicale ».

Skins à profusion

Pour mener à bien ce grand projet, deux outils ont été créés: Mxp4 Player et le Mxp4 Creator.
Grâce au premier -gratuit-, l’internaute pourra théoriquement écouter ses chansons dans différentes ambiances musicales, baptisées skins. Les possibilités semblent infinies (pop, soul, ac capella, sans guitare, sans piano, etc), mais ce joli concept est confronté au bon vouloir des artistes, qui restent seuls maitres de leurs œuvres.
Quant au Mxp4 Creator, il servira à créer ces fameuses pistes et sera vendu 349€. Le catalogue comptera au lancement une dizaine de titres et Trish Thomson s’emploie activement à le développer : «les maisons de disques aiment bien l’idée car cela leur donne beaucoup plus de possibilités» assure-t-elle.

Certains artistes, comme la chanteuse française Margaux Dubois, se sont déjà laissés séduire : «le coté imprévisible et surprenant m’a beaucoup intéressé, on sort vraiment du format classique et conventionnel, c’est un nouveau souffle» explique la chanteuse.

Levée de fonds


Si certains artistes présents dans le catalogue comme Margaux ou le rappeur Passi semblent emballés par cette dimension créative, les financiers ne sont pas en reste. La PME a déjà levé 5 millions d’euros début 2008, auprès de deux fonds de capital-risque français, Sofinnova Partners et Ventech.
Certains constructeurs de baladeurs, toujours à l’affut d’une nouveauté pour détrôner l’Ipod, seraient déjà sur les rang pour intégrer ce format d’écoute à leurs futurs baladeurs.
Cependant, Trish Thompson en convient, réussir à détrôner le format MP3 et s’installer durablement reste «un vrai challenge».
Pour y arriver, Musinaut compte non seulement sur la vente du logiciel Creator, mais aussi et surtout sur la vente de licences aux différents opérateurs et fabricants de téléphones ou de lecteurs de musique.
Mais, comme l’explique la business woman, «établir un nouveau format n’est pas facile», et «même si notre business plan est établi jusqu’à 2014, un tel projet ne se créé pas du jour au lendemain, cela prend du temps.»
Il faudra donc attendre un peu pour savoir si ce nouveau concept peut véritablement monter en puissance et remplacer pour de bon le Mp3, qui pour l’instant reste le roi.

Découvrez le Mxp4
Télécharger le Mxp4 player
Musinaut