Le Paris de Gertrude Stein à Symphony Space

Le Paris des années folles revient… à New York.  Plus d’une trentaine d’événements seront consacrés à cette période de foisonnement artistique lors du désormais incontournable festival « Wall to Wall » à Symphony Space. Coup d’envoi : le 1er avril.

Au cœur de l’édition de cette année, la célèbre  collectionneuse d’art et femme de lettre américaine Gertrude Stein. “Chaque année, depuis 1978, nous organisons des manifestations culturelles autour d’une personnalité ou d’un thème fédérateur d’une époque. Et cette année, je voulais évoquer le Paris de ces années insouciantes mais à travers le point de vue d’une Américaine“, raconte Laura Kaminsky, organisatrice du festival. Gertrude Stein était “l’épicentre de toute cette folie artistique“. Si on était étranger ou artiste à Paris, “il fallait absolument passer par chez elle“. Intellectuelle, juive, lesbienne, Gertrude Stein était aussi fascinante pour “sa personnalité assez moderne” qui détonnait pour l’époque. “C’était une femme libérée qui se fichait des conventions, beaucoup de ses amis artistes étaient des homosexuels, et puis à Paris, ça ne choquait personne. Ils étaient des originaux mais pas des marginaux“, précise Mme Kaminsky.

Les années folles semblent être un sujet qui passionne les Américains en ce moment : l‘exposition de la Collection Stein attire les foules au Met et “Midnight in Paris” de Woody Allen rend un hommage touchant à la magie de ces années-là. “Les gens font souvent le parallèle entre la crise actuelle et celle de 1929, peut-être qu’ils s’identifient un peu aux gens de cette époque“, raconte Mme Kaminsky. Et puis tout ce fourmillement intellectuel et culturel impressionne évidemment : “On avait à la même époque un Ravel, un Dali, une Coco Chanel ou une Isadora Duncan“, autant de gens qui ont révolutionné leur domaine artistique respectif et qui, dans le même temps, se sont côtoyés.

Un éclectisme artistique qui se retrouve également dans la programmation du festival, puisque tous les arts y seront représentés : la musique (concerts de classique, jazz, fox trot), le cinéma (diffusion de “Un Américain à Paris” et de “Boudu, sauvé des eaux” entre autres)  la photographie (avec une exposition réalisée à partir de clichés de Paris pris par des Américains) ou encore la mode (un défilé sur le thème du chapeau aura lieu en plein air devant le Symphony Space). Deux prestigieux organismes sont également partenaires de l’événement : la Public Library propose une exposition de photographies en hommage à Joséphine Baker et plusieurs conservateurs du Met viendront parler de l’influence de Gertrude Stein sur les arts de l’avant-garde parisienne.

Infos pratiques : 

Gertrude’s Paris Festival du 1er avril au 5 mai à Symphony Space, 2537 Broadway (au croisement de la 95ème rue). Tickets et calendrier des événements ici