Le Pen: “On n’a qu’une seule nationalité”

Retour aux fondamentaux pour Marine Le Pen. Interrogée lors de l’émission « France 2012 » (TV5 Monde/AFP) le 1er mars dernier, elle a confirmé son intention d’interdire la bi-nationalité, sauf pour les Français ayant une deuxième nationalité européenne. « J’ai dit clairement que je réservais la possibilité de la double nationalité aux ressortissants d’Europe, en cela, ça ressemble au modèle allemand », a t-elle indiqué, ajoutant être « contre la double nationalité, ce qui n’empêche pas d’ailleurs que quelqu’un peut venir en France en ayant la nationalité d’un autre pays, il peut même y vivre, il peut même y rester toute sa vie, il peut même avoir des enfants (…) qui sont français ».

Selon la présidente du Front nationale, il y a des pays non européens, “avec lesquels ça pose plus de problèmes que d’autres”. “On ne va pas se cacher derrière notre petit doigt, on sait très bien que la double nationalité avec un certain nombre de pays du Maghreb pose plus de difficultés d’assimilation que ne pose la double nationalité avec les Etats-Unis“. Mais, elle ne souhaite pas faire de distinction entre ces pays, donc l’interdirait pour tous si elle venait à être élue.

Elle ajoute: « Je pense qu’on n’a qu’une identité, comme on n’a qu’une nationalité ».