Le sushi “made in France” à la conquête de New York

Il faut travailler vite, bien. “A l’américaine”. Bruno Calvo, président et  associé du groupe Sushi Shop aux Etats-Unis, s’affaire dans l’endroit qui deviendra dans «la première quinzaine de février» le premier restaurant de l’incontournable chaîne française aux USA. Il supervise les travaux du lieu, toujours en chantier à quelques semaines de l’ouverture officielle, répond aux coups de fil et enchaîne les rendez-vous.

Ancien avocat en droit des affaires, créateur de deux agences de communication sur Internet (Planète interactive et Web Contents) Mr Calvo est un touche-à-tout. La rencontre avec les propriétaires de Sushi Shop s’est faite par accident: le « numéro un » européen du sushi voulant refaire son site web, un appel d’offre a été lancé et c’est  Planète Interactive qui a été choisie. Séduite par le personnage, l’entreprise décide de lui confier les rênes de l’expansion de Sushi Shop au marché américain. “Le courant est passé tout de suite, et nos projets concordaient. Ils avaient envie d’exporter la société à l’international, et je rêvais depuis longtemps de venir vivre aux Etats-Unis“,  explique Bruno Calvo.

Dix ans après l’ouverture du premier restaurant français, Sushi Shop est le leader du marché européen dans la restauration japonaise. Avec ses 85 magasins disséminés un peu partout sur le Vieux Continent, la chaîne réalise chaque année un chiffre d’affaire d’un peu plus de 110 millions d’euros. L’ouverture d’un restaurant sur Madison Avenue s’apparente donc à une consécration : pas moins d’un million de dollars ont été déboursés pour ce petit bijou.

Sushi Shop entend adapter le sushi et la cuisine japonaise à la culture locale. Car “on ne mange pas les mêmes sushis à Paris, Genève ou New York“, explique Bruno Calvo. Un choix marketing qui n’est pas sans rappeler la stratégie d’un autre géant de la restauration rapide : MacDonald’s. Autre atout de la marque: ses collaborateurs. Le chef Cyril Lignac a concocté un menu spécial pour la carte française. Kenzo a conçu des écrins pour mettre en valeur les produits. Son “ambassadeur américain” n’est autre que le chanteur Lenny Kravitz, qui vient de dessiner une “box” spéciale pour les sushis. L’entreprise française, “rock star” dans le monde du sushi, semble être bien partie pour conquérir le monde.

Infos pratiques :

Sushi Shop, ouverture prévue début février, 536 Madison Avenue (entre la 54ème et la 55ème rue)