Les femmes de guerre de Jonathan Alpeyrie

Onze ans de carrière pour onze guerres au total. De l’Ethiopie au Népal, en passant par le Congo, Jonathan Alpeyrie traverse le monde pour photographier des guerres dont on ne parle pas assez. « Il y a un rapport à l’Histoire très fort dans les décisions que je prends » nous explique t-il. Arrivé en 1993 à New York, Jonathan poursuit des études d’histoire médiévale à l’Université de Chicago et commence sa carrière de photographe à l’âge de 20 ans. Depuis, malgré un bombardement en Géorgie, une embuscade au Népal dans laquelle il aura vu mourir tous les occupants du convoi qui le précédait, ou encore une piqure de scorpion, il reste passionné par ses différentes expéditions. Il s’envolera d’ailleurs le mois prochain pour l’Afghanistan avec la légion étrangère. « A chaque voyage je me dis que c’est peut-être le dernier. Mais ça ne m’effraie pas réellement, c’est comme ça. » nous dit-il.

Photographe de guerre surtout, mais aussi photographe de mode : Depuis septembre dernier, Jonathan Alpeyrie travaille pour le magazine Elle. « C’est un monde très superficiel. 70% des images qui sont publiées dans les magazines de modes sont du recyclage. Mais c’est également un business sérieux, dans lequel les gens bossent durs. Et j’aime travailler avec les femmes de manière générales. Que ce soit dans un pays en guerre, ou dans la mode, le milieu féminin m’intéresse pour mon travail. » Il reconnait également que c’est un milieu qui lui permet de se faire connaitre, et de montrer ses photographies de guerres. C’est d’ailleurs Elle qui organise l’exposition «Woman of War» dans laquelle on pourra voir et acheter une sélection de 15 photos de Jonathan Alpeyrie. La rédactrice en chef de Elle US, Roberta Myers sera notamment présente lors de cette soirée.

Une autre personnalité que l’on pourra croiser le 28 avril à la Morrison Hotel Gallery est Withney Port, la vedette d’une série télé-réalité de MTV. Dans la deuxième saison de The City, Jonathan Alpeyrie apparaitra plusieurs fois, et l’exposition marquera d’ailleurs sa sixième apparition sur la chaine. Après la soirée Jonathan Alpeyrie préparera donc son voyage en Afghanistan et son premier recueil de photographies, des portraits de vétérans de la Seconde Guerre Mondiale venant de 62 pays différents.

Le mercredi 28 avril de 7pm à 10pm dans la Morrison Hotel gallery, 124 Prince Street.

La soirée est ouverte au public.

Plus d’infos sur la galerie, voir et commander les photos de Jonathan Alpeyrie : Cliquer ICI

http://www.jonathanalpeyrie.net/