Les Français repartent bredouilles dans la course aux statuettes.

Avec quatre nominations on pouvait espérer que les tricolores décrochent un Oscar. Mais l’Academy of Motion Picture Arts and Sciences en a décidé autrement.

Dans la catégorie Meilleur Film Etranger dans laquelle était présenté Entre Les Murs de Laurent Cantet, largement favori, c’est le Japonais The Departure qui rafle la mise. The Departure met en scène un musicien qui par nécéssité se reconvertit dans les pompes funèbres, activité encore taboue au Japon. Ce n’est néanmoins qu’un demi échec pour la dernière Palme d’Or. La veille des Oscars, le 21 février, Entre les Murs décrochait le Spirit Award du meilleur film étranger. Les Spirit Awards récompensent chaque année les films indépendants dont le budget est inférieur à 20 millions de dollars.

Oktapodi
Le film nippon a décidemment mis le cinéma frenchie KO aux Oscars. Dans la catégorie Meilleur Court Métrage d’Animation, l’Ecole des Gobelins de Paris présentait Oktapodi. Le film d’animation présente les aventures d’un poulpe parti à la rescousse de sa chère et tendre menacée de finir dans les cuisines d’un restaurant grec. Fait rare, le film est  un film de fin d’études réalisé par six élèves de la formation « Conception et Réalisation de Films d’Animation »: Julien Bocabeille, François-Xavier Chanioux, Olivier Delabarre, Thierry Marchand, Emud Mokhberi et Quentin Marmier. Il concourrait face notamment au monstre des films d’animation, les studios Pixar avec Presto. La statuette a cependant été remise à La maison en petits cubes film du nippon Kunio Kato. Au moins, le titre est en français.

Pas plus de chance pour Alexandre Desplat, le français compositeur de la Bande Originale de The Curious Case of Benjamin Button. Le trophé est revenu au grand gagnant de la soirée Slumdog Millionairequi repart avec huit récompenses dont celle du meilleur film et du meilleur réalisateur pour le Britannique Danny Boyle. L’Oscar du Meilleur Cout Métrage est allé à l’allemand Spielzeugland face à Manon sur le Bitume de Elizabeth Marre et Olivier Pont.

Manon Sur le Bitume

Découvrez Oktapodi dans son intégralité sur le site de l’Ecole des Gobelins  : ici

A lire aussi : Entre les Murs aux Etats Unis